En train de lire
Le tabac pourrait nuire à l’ADN du bébé

Le tabac pourrait nuire à l’ADN du bébé

Vous vous êtes toujours demandé quels étaient les risques réels liés au tabac pour le bébé pendant la grossesse ? Les études démontrent qu’il est effectivement déconseillé de fumer pendant la grossesse. Cela peut causer des dommages au fœtus, mais aussi à l’enfant plus tard (retard de croissance par exemple, ce qui explique que les bébés de fumeuses sont parfois plus petits, problèmes de développement psychomoteur ou cognitif et infections respiratoires pour l’enfant, ou encore risque plus grand d’être dépendant à la nicotine…). Une récente étude a également démontré que le tabac pouvait nuire à l’ADN du foetus.

Comment en est-on venu à cette conclusion ?

Pour cette étude américaine publiée dans la revue Environmental health perspectives, les scientifiques ont analysé le sang de 889 nouveau-nés. Un tiers des bébés avaient une mère ayant confié avoir fumé lors du premier trimestre. Les nourrissons dont les mères avaient fumé ont présenté des changements épigénétiques (des modifications qui concernent les gènes) de leur ADN, contrairement aux autres bébés. Des altérations de 100 régions différentes de gènes ont été ainsi découvertes. Ce sont principalement les gènes impliqués dans les problèmes cités plus haut : développement du fœtus, addiction à la nicotine…

Cette étude confirme donc de façon tangible que le tabac durant la grossesse a de réels effets négatifs sur le futur bébé. Les chercheurs se félicitent d’ailleurs que leur travail rejoigne et confirme les précédentes études sur le sujet qui étaient à développer.

Cependant, l’étude ne dit pas si ces effets sur le bébé resteront au long terme : est-ce qu’un enfant plus âgé peut-il encore souffrir des effets du tabac ? Et si le tabac est le seul responsable dans cette modification d’ADN des bébés, d’après Valerie Knopik, directrice du département de génétique comportementale de l’hôpital de Rhode Island (États-Unis). En effet, l’air que l’on respire ou la nourriture que l’on mange pourraient également être en cause, d’après les scientifiques. Les recherches doivent donc être poursuivies.


Voir Aussi

Rassurez-vous cependant, il existe aujourd’hui des consultations anti-tabac pour les femmes enceintes. Ces aides peuvent ainsi vous permettre de stopper ou de diminuer considérablement votre consommation de cigarettes. Il n’est jamais trop tard ! Courage !


Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire