Contracter la grippe enceinte augmente-t-il le risque d’autisme ?

Publiée lundi dans la revue américaine JAMA Pediatrics, une étude apporte une réponse à l’inquiétude selon laquelle il y aurait un lien entre la grippe pendant la grossesse et l’autisme. Menées par une équipe de scientifiques aux Etats-Unis, les recherches ont prouvé que si vous contractez la grippe et que vous êtes enceinte, vous n’avez pas plus de risque d’avoir un enfant autiste. Ouf ! Par ailleurs, il n’y aurait pas non plus de lien entre la vaccination contre le virus et ce trouble du développement.

Sur un panel de 196 929 femmes ayant accouché en Californie entre 2000 et 2010, 1 400 femmes soit 0,7 % ont contracté la grippe pendant leur grossesse, et 45 231 (23%) avaient été vaccinées contre ce virus. 1,6 % des 196 929 enfants nés de ces femmes ayant participé à l’étude ont été diagnostiqués autistes. Seulement 1 % des mamans de ces enfants avaient été contaminées par la grippe pendant qu’elles étaient enceintes. Ces résultats prouvent qu’il n’y a pas de lien entre le virus de la grippe ou même avec le vaccin avec les troubles du spectre autistique.

Se faire vacciner enceinte est toujours recommandé

« Nos données indiquent qu’il n’existe pas de lien entre la grippe chez une femme enceinte et le développement du trouble du spectre de l’autisme chez son enfant », explique Lisa Croen, auteure de l’étude et docteure au Kaiser Permanente Northern California à Oakland. Ainsi, les recommandations en matière de vaccination contre la grippe sont toujours les mêmes.

Pourquoi il est important de se faire vacciner enceinte ?

En France, la gravité du virus de la grippe est bien souvent minimisée. Pourtant, il représente la première cause de décès par maladie infectieuse. Et bien que les femmes enceintes n’aient pas plus de risque de le contracter, les conséquences peuvent représenter un danger réel pour elles et leur enfant. En effet, on constate que les hospitalisations sont plus fréquentes chez les futures mamans en raison de problèmes cardiaques et/ou respiratoires, que pour les femmes du même âge.


Symptôme de la grippe, la fièvre de plus de 40°C constitue un risque de fausse couche ou d’accouchement prématuré. De plus, le vaccin administré pendant la grossesse protégera le nourrisson de moins de 6 mois qui est plus vulnérable. Alors, même si le vaccin contre la grippe n’est pas efficace à 100 % car le virus mute chaque année, il permet de vous protéger au mieux ainsi que votre bébé. Précision d’importance, il n’y a pas d’adjuvant à l’aluminium dans le vaccin contre la grippe.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire