Neufmois.fr » Au fil de l'actu » Comment diffĂ©rencier des triplĂ©s absolument identiques ?

Comment différencier des triplés absolument identiques ?

On se demande souvent comment les parents de jumeaux ou triplés arrivent à différencier leurs enfants au cours de leurs premiers mois, tellement ils se ressemblent


Ce couple gallois (Grande-Bretagne) a trouvĂ© la solution ! Pour ne pas se tromper entre leurs trois adorables petites filles
 Karen et Ian Gilbert ont choisi de leur vernir les ongles ! Le couple a fait le choix d’un code couleur : chacun de leur bĂ©bĂ© a sa couleur spĂ©cifique sur les deux pouces de pieds. Le nom de la couleur est associĂ© Ă  la premiĂšre lettre du prĂ©nom : ainsi, c’est fushia pour Ffion, Mint green (nuance de bleu-vert) pour Maddison et Purple (violet) pour Paige. « Ce n’est pas pour la mode, mais vraiment parce que nous avons du mal Ă  dire qui est qui« , explique la maman de 33 ans Ă  la presse britannique. Elle ajoute que cette astuce « leur rend la vie plus facile« , notamment pour savoir « qui a dĂ©jĂ  Ă©tĂ© nourrie, changĂ©e, lavĂ©e« . Une bonne idĂ©e d’aprĂšs vous ?

2

Les triplĂ©es ont Ă©tĂ© conçues naturellement, sans l’aide de traitement de fertilitĂ©, et proviennent du mĂȘme Ɠuf. Un fait rare qui ne survient qu’une fois sur 160 000 en Grande-Bretagne ! Les triplĂ©es Gilbert sont nĂ©es avec deux mois d’avance par une cĂ©sarienne en urgence. A leur naissance, elles ne pesaient qu’1kg 400 ou 1 kilo 500, mais se portent trĂšs bien aujourd’hui, et font le bonheur de leurs parents ! « Ça a Ă©tĂ© une annĂ©e frĂ©nĂ©tique mais amusante« , expliquent-ils.

3

Une vie bien organisée

Il fallait bien que je vous donne quelques chiffres : 120 couches et 84 bouteilles de lait en poudre sont nĂ©cessaires par semaine pour les petites ! Cela nĂ©cessite un sacrĂ© budget. Mais le couple a la chance de gagner un petit peu d’argent en plus grĂące Ă  leurs enfants d’ailleurs. Les petites puces font en effet quelques apparitions dans des sĂ©ries tĂ©lĂ©. Et pour les rĂ©alisateurs, il faut bien avouer qu’engager des triplĂ©s est trĂšs utile : un rĂŽle peut ĂȘtre jouĂ© par les trois bĂ©bĂ©s Ă  tour de rĂŽle, car il est interdit de faire jouer un enfant trop longtemps par jour.


4

Les parents sont de sacrĂ©s champions car ils organisent trĂšs bien leurs journĂ©es pour s’occuper au mieux de leurs trois bouts de chou d’un an maintenant : « Sortir c’est comme une opĂ©ration militaire que nous appelons l’opĂ©ration triplĂ©es » confient-ils avec humour. Le couple ne peut en effet pas sortir sur un coup de tĂȘte : « Nous avons besoin de le prĂ©voir 24 heures Ă  l’avance. C’est comme faire ses valises pour partir en vacances« . Karen et Ian ont notamment dĂ» acheter une poussette trois places, bien sĂ»r, mais aussi une voiture plus grande, avec sept places. Leur supermarchĂ© de quartier s’est mĂȘme Ă©quipĂ© spĂ©cialement pour eux d’un caddie Ă  trois siĂšges enfants. C’est drĂŽlement sympathique de leur part !

Mais le plus impotant est que Ffion, Maddison et Paige sont adorables : « Elles nous ont apportĂ© tellement de joie – en triple exemplaire« , confie l’heureuse maman. Et on leur souhaite d’en ressentir encore pendant des annĂ©es !

5


À lire absolument