Neufmois.fr » Conception » Attendre des jumeaux : les 10 questions que tout le monde se pose

Attendre des jumeaux : les 10 questions que tout le monde se pose

Quand des parents dĂ©couvrent qu’ils attendent des jumeaux, le choc est souvent une de leurs premiĂšres rĂ©actions. Peu importe qu’il s’agisse d’une premiĂšre grossesse ou pas, la plupart des couples se posent beaucoup de questions.

Quelle est la fréquence de grossesse gémellaire ?

Il y a environ une grossesse gĂ©mellaire pour 80 non gĂ©mellaires. Au cours des trente derniĂšres annĂ©es, l’incidence des procrĂ©ations mĂ©dicalement assistĂ©es a favorisĂ© le nombre de ces grossesses. Certains facteurs peuvent influer sur la probabilitĂ© d’avoir des jumeaux : les antĂ©cĂ©dents familiaux, l’ñge de la mĂšre (il semblerait statistiquement qu’au-delĂ  de 30 ans le nombre de grossesse  gĂ©mellaire augmente), le fait d’avoir dĂ©jĂ  eu des enfants  (les risques ou les chances, c’est selon, d’avoir des jumeaux augmenteraient avec le nombre d’enfants dĂ©jĂ  nĂ©s), et la procrĂ©ation mĂ©dicalement assistĂ©e.

Quelles sont les types de grossesse gémellaire ?

Deux ovules sont libĂ©rĂ©s en mĂȘme temps et fĂ©condĂ©s par deux spermatozoĂŻdes. Ce seront des jumeaux dizygotes ou « faux » jumeaux. Un seul ovule est fĂ©condĂ© par un spermatozoĂŻde, la cellule Ɠuf qui en dĂ©coule se sĂ©pare en deux, formant ainsi deux embryons qui auront le mĂȘme patrimoine gĂ©nĂ©tique. Ce seront des jumeaux monozygotes ou « vrais » jumeaux.

Combien de kilos vais-je prendre ?

Chaque femme est diffĂ©rente d’une autre et il n’y a pas de vraie rĂšgle Ă©tablie en la matiĂšre de prise de poids. Vous pouvez cependant vous attendre Ă  prendre un peu plus de kilos que lors d’une grossesse classique (environ 5 de plus
).


Il y a-t-il plus de complications avec ce type de grossesse ?

Le principal risque d’une grossesse multiple est la prĂ©maturitĂ©. Statistiquement,  environ la moitiĂ© des grossesses gĂ©mellaires arrivent Ă  leur terme avant 37 semaines. Une autre complication des grossesses gĂ©mellaires est le syndrome de transfusion foeto-foetale affectant les grossesses multiples mono placentaires : un des bĂ©bĂ©s reçoit la majeure partie des nutriments tandis que l’autre ne reçoit presque rien. Les cordons ombilicaux des deux jumeaux Ă©tant insĂ©rĂ©s sur le mĂȘme placenta, les Ă©changes sanguins peuvent se produire de façon disproportionnĂ©s. Il faut donc le dĂ©tecter suffisamment tĂŽt afin d’y remĂ©dier.

Aurai-je besoin d’une cĂ©sarienne ?

Dans la plupart des grossesses gĂ©mellaires, si la tĂȘte du premier bĂ©bĂ© qui se prĂ©sente est placĂ©e en bonne position, un accouchement par voie naturelle est possible. Si le premier bĂ©bĂ© se prĂ©sente en siĂšge, il faudra gĂ©nĂ©ralement prĂ©voir une cĂ©sarienne. Parfois, comme dans les grossesses simples, une cĂ©sarienne d’urgence est nĂ©cessaire, et parfois, une cĂ©sarienne de routine est prĂ©vue pour des raisons mĂ©dicales.

Est-ce que mes bébés iront en soins intensifs à leur naissance ?

Environ 40 pour cent des jumeaux auront besoin de passer un peu de temps dans des unitĂ©s de soins intensifs. S’ils naissent avant 32 semaines ou pĂšsent moins de 2 kg, ils auront besoin d’une attention particuliĂšre pendant plusieurs semaines. Des unitĂ©s de soins intensifs fournissent les soins tels que l’aide respiratoire, l’alimentation et la chaleur. En fonction de leur Ă©tat Ă  la naissance, vos bĂ©bĂ©s  peuvent aller en couveuse avec suivi de leur respiration et de leur activitĂ© cardiaque. Ils recevront parfois des aides Ă  la respiration et Ă  l’alimentation jusqu’à ce qu’ils soient prĂȘts Ă  le faire d’eux-mĂȘmes.

Ils semblent avoir leur propre langue, le lien télépathique existe-t-il ?

Beaucoup de recherches ont Ă©tĂ© effectuĂ©es sur les « liens » entre jumeaux, mais rien jusqu’à prĂ©sent n’a Ă©tĂ© dĂ©finitivement prouvĂ©. Il y a beaucoup d’histoires de jumeaux qui ressentent la mĂȘme douleur que l’autre ou s’habillent de la mĂȘme façon alors qu’ils sont loin l’un de l’autre, mais rien n’explique vraiment ce type de phĂ©nomĂšne



Les bĂ©bĂ©s jumeaux sont connus pour communiquer entre eux avant mĂȘme qu’ils ne maĂźtrisent le langage. Mais est-ce vraiment Ă©tonnant alors que bĂ©bĂ© communique aussi avec nous, ses parents ?

Est-ce que je mets en péril leur individualité si je les habille pareil ?

Il y a de nombreux avantages Ă  habiller vos bĂ©bĂ©s ou enfants en bas Ăąge de façon identique. C’est mignon, cela met en valeur leur lien particulier et, pour une maman dĂ©bordĂ©e, il est souvent plus facile de prĂ©parer une tenue sans avoir Ă  se prononcer sur une autre. Cependant de nombreux psychologues recommandent de favoriser leur individualitĂ©.

Pourquoi se querellent-ils plus que des frùres et sƓurs classiques ?

Beaucoup de problĂšmes de comportement sont liĂ©s Ă  la rivalitĂ© ou la concurrence entre les jumeaux qui semblent nĂ©s pour se chamailler. Une thĂ©orie existe selon laquelle les jumeaux intensifient leurs comportements en rĂ©action Ă  l’autre. Autrement dit, on constate parfois que les jumeaux pleurent ou crient plus fort, de part un phĂ©nomĂšne d’escalade ». Un des jumeaux pensera que c’est drĂŽle de renverser son gobelet, le deuxiĂšme s’amusera Ă  faire des bulles dans son verre pour se rendre plus intĂ©ressant
La concurrence entre eux pour attirer l’attention est une rĂ©alitĂ©. Mais lĂ  encore, la question du tempĂ©rament de chaque enfant entre en cause : il existe aussi des jumeaux « tranquilles » qui ne se disputent pas plus qu’une fratrie classique.

Je n’ai pas de temps Ă  moi et je suis toujours fatiguĂ©e. Est-ce que cela s’arrĂȘtera un jour ?

En un mot, oui ! Les douze premiers mois sont les plus difficiles, mais vos jumeaux vont commencer Ă  mieux dormir et Ă  manger moins souvent. L’apprentissage de l’autonomie va s’effectuer de la mĂȘme maniĂšre qu’avec des enfants non jumeaux, Ă  vous donc de faire preuve de patience et de vous faire aider pour vous soulager un peu !


À lire absolument