C’est entourée de sa famille que cette future maman a décidé d’accoucher !

L’hôpital ? Très peu pour Lauren Knight Gambrell, jeune femme originaire du Kent, dans l’Ohio aux Etats-Unis. En effet, lorsque cette coiffeuse de 28 ans était enceinte de son deuxième enfant, elle a préféré partager son accouchement, en juillet dernier, en compagnie de ses proches, et personne d’autre !

Pour la naissance de premier enfant, Jagger, la jeune maman avait accouché dans un hôpital en compagnie de sa sage-femme, son mari Mark, sa mère ainsi que sa sœur Erin. Interviewée par le site américain Daily Mail, Lauren a alors déclaré que pour son premier accouchement, elle se sentait « sous pression » à cause des gens qui l’entouraient. Alors, quand elle a appris qu’elle était à nouveau enceinte, elle n’a pas souhaitée retourner à l’hôpital pour son accouchement.

Une famille unie

Ainsi, lorsque la jeune coiffeuse a commencé à ressentir les contractions, elle a demandé à tous ses proches de venir chez elle car le bébé allait arriver. Lauren était à moitié nue dans une piscine, et bien qu’elle se considère comme étant assez pudique, elle a déclaré : « la naissance est l’un des moments les plus incroyables dans la vie d’une femme et je pense qu’il mérite d’être fêté. » Plusieurs de ses amies avaient peur pour elle, pour le bébé, car un hôpital est mieux adapté pour faire accoucher une femme enceinte, ce à quoi elle a répondu : « C’est comme cela que les femmes ont donné naissance pendant des siècles et le font encore dans certaines cultures […] Même encore récemment, dans les années 1950-1960, les femmes de ce pays accouchaient à leur domicile, entourées de leurs proches. »

Voir Aussi

C’est donc dans la joie, la bonne humeur, les rires et surtout entourée de ses proches que Lauren Knight Gambrell a donné naissance à son deuxième fils, Jersey, en juillet dernier. En France, quelques dizaines de femmes chaque année souhaitent accoucher à domicile. Et l’ouverture des neuf maisons de naissance expérimentales en métropole et dans les DOM-TOM permettra à des femmes plus nombreuses encore de bénéficier d’un accouchement dans un univers plus chaleureux qu’une maternité, avec la surveillance d’une sage-femme et à proximité immédiate d’une maternité, en cas de souci.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire