Neufmois.fr » Au fil de l'actu » Actus bĂ©bĂ© » Pourquoi babiller avec bĂ©bĂ© faciliterait l’apprentissage de son langage ?

Pourquoi babiller avec bĂ©bĂ© faciliterait l’apprentissage de son langage ?

Tous vos proches vous le disent : depuis que vous ĂȘtes devenus parents, vous parlez d’une façon un peu « gaga » Ă  votre bĂ©bĂ©. Alors oui, depuis, vous avez adoptĂ© un ton diffĂ©rent quand vous vous adressez Ă  Loulou, parfois mĂȘme de façon ridicule, vous diront-ils. Mais qu’importe, vous adorez ça ! Et vous avez bien raison ! Selon une Ă©tude amĂ©ricaine, rĂ©alisĂ©e par des chercheurs de l’universitĂ© de Duke, en Caroline du Nord (États-Unis), cette façon de leur parler serait bĂ©nĂ©fique quant Ă  l’apprentissage du langage de bĂ©bĂ©.

Babiller, c’est bon pour bĂ©bĂ©

Vous accentuez les mots, parlez de façon aiguĂ«, ou en chantant
 Eh bien continuez ! En effet, selon la linguiste amĂ©ricaine Catherine Laing, chercheuse Ă  l’universitĂ© de Duke, parler Ă  bĂ©bĂ© de cette façon, babiller en soi, serait une trĂšs bonne mĂ©thode d’apprendre le langage Ă  bĂ©bĂ©. Lorsque nous parlons entre adultes, nous avons un flux de paroles avec une suite de mots que seuls nous pouvons comprendre. BĂ©bĂ© n’aura pas la mĂȘme perception, pour lui ce ne sera uniquement qu’une suite de sons qu’il ne comprendra pas. Pour les bĂ©bĂ©s, ce qui est important, c’est le rythme et l’intonation de la voix pour son apprentissage du langage. « Le langage bĂ©bĂ©, ce n’est pas seulement une façon de communiquer avec des enfants en bas Ăąge, cela a des implications importantes pour l’apprentissage du langage dĂšs les premiers moments de vie d’un nouveau-né », a dĂ©clarĂ© Catherine Laing Ă  The Conversation.

Par ailleurs, plusieurs Ă©tudes rĂ©alisĂ©es dans les annĂ©es 1990 et relayĂ©es par le site Slate ont montrĂ© que les nourrissons sont plus rĂ©ceptifs Ă  une parole exagĂ©rĂ©e et Ă  un timbre de voix variĂ©. En accentuant certains mots, et en les rĂ©pĂ©tant, et ce dĂšs ses premiers mois de vie, cela va alors permettre Ă  bĂ©bĂ© de comprendre qu’il s’agit d’un mot important. À ce sujet, la spĂ©cialiste a expliquĂ© que les nourrissons qui entendent les mots isolĂ©s comme « maman » ou « papa » trĂšs souvent, apprendront Ă  les reproduire en premier. Pour l’experte, formuler des phrases entiĂšres ne permettra pas Ă  bĂ©bĂ© d’avoir un champ lexical Ă©toffĂ©. Pour lui apprendre, il faut dĂ©couper les mots et les rĂ©pĂ©ter.

L’apprentissage du langage commence pendant la grossesse

Quand on attend encore bĂ©bĂ©, ce que c’est chouette de pouvoir lui parler afin qu’il puisse commencer Ă  reconnaĂźtre les voix qui vont l’entourer, pas vrai les amies ? Eh bien sachez qu’en lui parlant alors que votre petit bout se trouve encore dans votre bidou permet aussi de dĂ©velopper son apprentissage du langage. Vous pouvez commencer durant le dernier trimestre de grossesse, lorsque ses oreilles sont assez dĂ©veloppĂ©es pour que bĂ©bĂ© puisse reconnaĂźtre votre timbre de voix.



À lire absolument