Pourquoi babiller avec bébé faciliterait l’apprentissage de son langage ?

Tous vos proches vous le disent : depuis que vous êtes devenus parents, vous parlez d’une façon un peu « gaga » à votre bébé. Alors oui, depuis, vous avez adopté un ton différent quand vous vous adressez à Loulou, parfois même de façon ridicule, vous diront-ils. Mais qu’importe, vous adorez ça ! Et vous avez bien raison ! Selon une étude américaine, réalisée par des chercheurs de l’université de Duke, en Caroline du Nord (États-Unis), cette façon de leur parler serait bénéfique quant à l’apprentissage du langage de bébé.

Babiller, c’est bon pour bébé

Vous accentuez les mots, parlez de façon aiguë, ou en chantant… Eh bien continuez ! En effet, selon la linguiste américaine Catherine Laing, chercheuse à l’université de Duke, parler à bébé de cette façon, babiller en soi, serait une très bonne méthode d’apprendre le langage à bébé. Lorsque nous parlons entre adultes, nous avons un flux de paroles avec une suite de mots que seuls nous pouvons comprendre. Bébé n’aura pas la même perception, pour lui ce ne sera uniquement qu’une suite de sons qu’il ne comprendra pas. Pour les bébés, ce qui est important, c’est le rythme et l’intonation de la voix pour son apprentissage du langage. « Le langage bébé, ce n’est pas seulement une façon de communiquer avec des enfants en bas âge, cela a des implications importantes pour l’apprentissage du langage dès les premiers moments de vie d’un nouveau-né », a déclaré Catherine Laing à The Conversation.

Par ailleurs, plusieurs études réalisées dans les années 1990 et relayées par le site Slate ont montré que les nourrissons sont plus réceptifs à une parole exagérée et à un timbre de voix varié. En accentuant certains mots, et en les répétant, et ce dès ses premiers mois de vie, cela va alors permettre à bébé de comprendre qu’il s’agit d’un mot important. À ce sujet, la spécialiste a expliqué que les nourrissons qui entendent les mots isolés comme « maman » ou « papa » très souvent, apprendront à les reproduire en premier. Pour l’experte, formuler des phrases entières ne permettra pas à bébé d’avoir un champ lexical étoffé. Pour lui apprendre, il faut découper les mots et les répéter.


L’apprentissage du langage commence pendant la grossesse

Quand on attend encore bébé, ce que c’est chouette de pouvoir lui parler afin qu’il puisse commencer à reconnaître les voix qui vont l’entourer, pas vrai les amies ? Eh bien sachez qu’en lui parlant alors que votre petit bout se trouve encore dans votre bidou permet aussi de développer son apprentissage du langage. Vous pouvez commencer durant le dernier trimestre de grossesse, lorsque ses oreilles sont assez développées pour que bébé puisse reconnaître votre timbre de voix.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire