Pourquoi développer le sens du toucher de bébé l’aide à grandir ?

sens du toucher-neuf mois

Le toucher, le sens le plus mature chez le fœtus et tout prêt à remplir ses fonctions dès la naissance, n’est pas un simple sens. C’est un vrai booster d’éveil, comme en témoigne Édouard Gentaz, Professeur de Psychologie et chercheur au CNRS.

Déjà dans notre ventre, bébé exerce son sens du toucher

Le liquide amniotique qui caresse son corps, son pied qui vient cogner contre la paroi et nous faire coucou… Ses mains qui se promènent sur son corps, jusqu’à pousser son pouce dans sa bouche. Quand bébé arrive, il a déjà toute une expérience au bout des doigts. D’ailleurs, il ne peut s’empêcher de refermer les doigts, comme s’il s’agrippait pour ne pas tomber, pour ne pas lâcher. C’est assez magique à observer non ?

Le sens du toucher chez bébé dès la naissance

Très vite, bébé va découvrir la différence de texture. Le torse de papa en peau à peau et celui de maman, pas vraiment pareil, hein ? Et puis la serviette de toilette, douce mais avec des jeux de nœuds d’éponge à opposer à la douceur du coton du lange doudou… Tiens, le chemisier en coton de maman, pas pareil qu’hier quand elle avait enfilé sa petite laine… incroyable toutes ces informations que bébé reçoit du bout des doigts (ou de la joue). Avec le toucher, bébé apprend que le changement fait partie de la vie : quelle leçon de vie !

Le sens du toucher chez bébé dès 2 mois

Les chercheurs ont découvert que le nouveau-né tiendra plus longtemps un objet lisse qu’un objet granuleux (environ 65 secondes). Mais également qu’il modifie l’intensité de sa pression manuelle selon la texture des objets. Si sa préférence va vers une texture douce, lisse, bébé marquera aussi une préférence indiscutable pour un objet ayant une texture nouvelle quelle qu’elle soit plutôt qu’une texture à laquelle il est habitué. Donc, pensons à lui proposer régulièrement de nouveaux outils de découverte, un bout de feutrine, un petit carré tricoté main, un tissu en coton avec des broderies en relief…

Dès 4 mois, que se passe-t-il ?

A ce stade, bébé apprend à discriminer textures et formes. Le toucher n’agit plus seul, il envoie des informations aux autres sens (la vue, l’ouïe, le goût…). Bébé va apprendre à coordonner notamment toucher et vision : « L’enfant attrape tout ce qu’il y a autour de lui et porte les objets devant ses yeux pour mieux les comprendre, explique Édouard Gentaz.

La deuxième fonction de la main va être en interaction avec la fonction perceptive. Parmi tous les sens, la main est le seul organe qui accumule une fonction d’action dans le respect de la cause à la conséquence. Parmi les autres sens, la main est en effet le seul organe qui peut dire: “Je bouge pour transformer mon monde et je bouge pour le percevoir”. »

Dès 8 mois, comment se développe le sens du toucher ?

Assis, puis à quatre pattes ou debout, il va faire appel au toucher-préhension pour attraper les objets, la nourriture et sa perception va prendre sens : petit à petit, il mémorise ses sensations et surtout il commence à organiser sa pensée. D’où l’importance de laisser des jeux à sa portée pour qu’il choisisse ses centres d’intérêt du moment et de ne pas (trop) intervenir dans ses apprentissages.

Bébé explore, invente, teste… il réfléchit et ses mains sont pour lui les meilleurs professeurs ! Tout ce qui lui passe sous la main stimule sa curiosité et le challenge pour les parents, c’est d’accompagner la découverte sans jamais la rendre suspecte de danger ou d’interdit (sauf évidemment cas de force majeure comme une casserole bouillante ou un ravin). C’est le moment de ranger dans les placards tout ce qu’on ne supporterait pas de voir abîmé ou cassé. Et d’oublier un mot castrateur entre tous : attentiooooonnnn !

Dès 15 mois

Après avoir tout secoué dans tous les sens, bébé va s’intéresser au transvasement vers l’âge de 15 mois. Laissez à sa portée des bacs avec des pâtes, du riz et des lentilles : ce sont de formidables jeux d’éveil pour votre enfant. Certes, c’est un peu le chantier dans la pièce après… De même, la pâte à sel maison à cet âge fera travailler sa motricité fine. Bébé commencera aussi à attraper de gros crayons pour tirer des traits dans tous les sens.


Grâce au toucher, il va commencer à se raconter des histoires mentalement : ses doigts agrippent le petit cheval et bébé le promène autour de son assiette, lui plonge la tête dans son verre d’eau… et s’en va ensuite le déposer dans la poubelle ! Bébé va aussi adorer jouer au ballon. Si, dès 8 mois il aimait cette grosse balle qui roulait vers lui, vers 15 mois, il est prêt pour envoyer, rattraper, shooter… Bref, depuis ses premières crispations de doigts autour de notre index, bébé a fait du chemin.

Le sens du toucher chez l’enfant dès 2 ans

D’ailleurs, ses progrès psychomoteurs lui permettent d’escalader, de grimper, d’attraper en hauteur. Le toucher est encore le sens qui orchestre sa curiosité. Attention les dégâts aussi ! En effet, notre tout-petit va vouloir comprendre comment fonctionnent les choses et vouloir tout démonter : ouvrir et fermer les boites, démonter les roues de son camion, démembrer ses poupées, sortir et rentrer les provisions du placard (ou les déchets de la poubelle, joie… !)… Bref, avec bébé, on ne va pas s’ennuyer et on va aussi pouvoir affûter notre sens du toucher… grâce au balai et à la serpillière. Bon courage, les mamans !

Source :

CNRS, Le Journal

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire