Babillez avec votre bébé, c’est bon pour son langage 

On aime parler à son bébé, gazouiller, babiller… Eh bien il faut continuer comme ça ! Une étude révèle que le babillage aide bébé dans son apprentissage de la langue. Bonne nouvelle !

 

Une nouvelle étude américaine de l’Université de l’Iowa et de l’Indiana nous explique que parler à son nourrisson est vital dans son processus d’apprentissage. Les mamans qui interagissent avec leurs bouts de chou les aident à savoir parler plus rapidement. Ce n’est pas grave si l’enfant ne comprend pas ce qu’on lui dit, du moment que l’on s’intéresse à lui et que l’on interagit avec lui. Si vous entendez votre bébé gazouiller, répondez-lui, il comprendra que vous communiquez !

Les chercheurs ont pour cela étudié les relations entre 12 mères et leurs bébés de 8 mois pendant leurs séances de jeux deux fois par mois pendant 30 minutes durant 6 mois. Les scientifiques ont voulu voir comment les mamans répondaient aux gazouillis de leurs petits, surtout quand ils leur étaient adressés, car, comme l’a indiqué Julie Gros-Louis, un professeur assistant en psychologie et l’une des auteurs de l’étude : « Ce qui compte, c’est la façon dont les mères répondent ». Les nouveaux-nés de mères ayant répondu à leurs appels ont mieux développé leurs sons. Avec le temps, leurs babillages ressemblaient de plus en plus à des mots. A l’âge de 15 mois, ces bébés ont développé plus de mots et de gestes différents.


Quant aux bébés de mères ayant moins cherché à comprendre ce que voulaient exprimer les enfants, ils n’ont pas développé aussi rapidement leurs compétences de langage et de communication.

Chers parents, ne vous inquiétez donc pas : personne ne vous dira que vous êtes gagas la prochaine fois que vous roucoulerez avec votre bout de chou : vous aurez raison de le faire !

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire