Neuf Mois pour les sages-femmes 9Love - L'Eshop GrossesseLes meilleures mutuelles grossesse

Après plusieurs fausses couches et FIV, elle publie un faire-part de grossesse très émouvant

Comment annoncer sa grossesse lorsqu’on a dû passer par des fécondations in vitro et affronter plusieurs fausses couches ? Macy Rodeffer, une Américaine de 23 ans, a trouvé une manière très émouvante de partager son bonheur tout en rappelant qu’une FIV peut être un véritable parcours du combattant : une jolie photographie qui met en scène toutes les seringues et médicaments qu’elle a dû utiliser, mais aussi un petit body et l’échographie de son bébé à naître.

faire part grossesse apres fiv
Macy Lynn RODEFFER

Se battre contre l’infertilité et endurer les FIV

Tyler et Macy Rodeffer se sont mariés il y a quatre ans. Ils ont tout de suite cherché à avoir un enfant. Après des mois à attendre une grossesse, le verdict est tombé : Macy avait un kyste ovarien et était atteinte d’endométriose de stade 4, tandis que Tyler souffrait également de problèmes d’infertilité.

Après trois fausses couches, Macy est à nouveau enceinte depuis janvier dernier, grâce à une FIV. Comblée, elle ne perd cependant pas de vue toutes les épreuves qu’elle et son mari ont dû traverser, et a décidé d’envoyer un message de soutien aux femmes ayant des difficultés à avoir un enfant grâce à son faire-part. « C’était important pour moi de faire un faire-part de grossesse qui n’annonce pas seulement ma joie, mais qui rappelle également toutes mes difficultés et qui encourage les autres femmes à ne pas abandonner« , a-t-elle déclaré au Huffington Post.

Macy Lynn RODEFFER
Macy Lynn RODEFFER

Un bébé arc-en-ciel pour l’automne !

Entre les seringues et les pilules, Macy a placé un petit body, sur lequel on peut lire « Ça valait le coup d’attendre, et attendre, et attendre« . Juste à côté, une échographie montre un petit bébé arc-en-ciel, dont la venue sonne le glas d’une période de grisaille et de troubles. Un petit garçon qui devrait pointer le bout de son nez fin octobre.

 


 

 

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire