Le cerveau de bébé passé au microscope : qu’apprend-on ?

Mieux comprendre le cerveau humain, son développement, son fonctionnement, c’est le travail de Neurospin, le plus grand centre de recherches sur le cerveau installé à Saclay, près de Paris. Au programme, le cerveau du bébé.

Comprendre le cerveau de bébé

Afin de comprendre le cerveau de bébé, le Commissariat à l’énergie atomique (CEA) a construit la plate-forme NeuroSpin où seront développés et utilisés des outils d’imagerie d’une puissance inégalée. Son objectif ? Voir le cerveau travailler grâce au développement de l’imagerie cérébrale, cartographier précisément les aires cérébrales qui sous-tendent les fonctions cognitives, comprendre le cheminement et le mode de traitement de l’information dans le cerveau, comprendre les pathologies cérébrales psychiatriques (grâce à l’imagerie cérébrale, l’autisme est une pathologie mieux comprise), découvrir comment l’information est codée dans le cerveau.

Le langage chez bébé ? Inné !

Une équipe de chercheurs français a publié la première étude détaillée d’Imagerie fonctionnelle par résonance magnétique (IRMf) des réponses du cerveau d’un nourrisson de 3 mois à des paroles. Dès les premiers mois de la vie, le cerveau humain possède déjà une spécialisation pour le langage et une mémoire de la langue maternelle.

À l’avenir, la méthode d’IRM fonctionnelle du nourrisson devrait permettre de visualiser le développement d’autres fonctions cérébrales (vision, audition, motricité) et leurs pathologies.

Voir Aussi

Une expérience sur les grands prématurés a permis de mettre en évidence le fait que les prématurés, alors que le système nerveux était encore immature, parvenait à faire la différence entre des sons masculins et féminins et parvenait à distinguer des phonèmes. Les réseaux neuronaux spécialisés dans l’apprentissage du langage sont mis en place très tôt, avant même la naissance ! Le langage est donc essentiellement influencé par des phénomènes innés.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire