Neufmois.fr » Mon bĂ©bĂ© » À quel Ăąge faut-il contrĂŽler la vision de bĂ©bé ?

À quel Ăąge faut-il contrĂŽler la vision de bĂ©bé ?

Plus vite on repĂšre un problĂšme dans vision de bĂ©bĂ©, plus les chances de le corriger sont grandes. Heureusement, lors des rendez-vous de santĂ© des premiers mois, le mĂ©decin ouvre l’Ɠil


Une bonne vision est essentielle pour le bon dĂ©veloppement psychomoteur du trĂšs jeune enfant car les trois quarts des informations qui parviennent au cerveau de bĂ©bĂ© passent par le systĂšme visuel. Une bonne vision dĂ©veloppe sa curiositĂ© devant de nouveaux objets, de nouvelles situations, lui donne de l’assurance pour conquĂ©rir la marche, l’incite Ă  parler, Ă  se sociabiliser. Mais parfois, la vision de bĂ©bĂ© connait des petits soucis. Pris en charge trĂšs tĂŽt, c’est-Ă -dire avant l’ñge de 1 an, la plupart des dĂ©fauts oculaires se soignent bien. Certains rĂ©gressent mĂȘme complĂštement. AprĂšs 6 ans, il est beaucoup plus difficile de remĂ©dier Ă  certains problĂšmes. D’oĂč l’importance de faire suivre bĂ©bĂ© par un spĂ©cialiste le plus tĂŽt possible. A partir de l’ñge de 9 mois, en gĂ©nĂ©ral, si un problĂšme est dĂ©pistĂ©.

La vision de bébé : les examens obligatoires

DĂšs les premiers examens de santĂ© (Ă  8 jours, Ă  9 mois et Ă  2 ans), le pĂ©diatre ou le mĂ©decin gĂ©nĂ©raliste s’intĂ©resse Ă  la vision du bĂ©bĂ©. Avec un jouet colorĂ©, il attire son attention et observe le suivi des yeux. Un petit jeu qui en dit long au spĂ©cialiste. Ceci Ă©tant, mĂȘme si bĂ©bĂ© a l’air d’y voir suffisamment pour apprĂ©cier le beau canard en peluche, il prĂ©sente jusqu’à l’ñge de 4 mois un strabisme « normal » car ses muscles oculaires ne parviennent pas encore Ă  se coordonner. Au-delĂ , si le strabisme persiste, il faut consulter trĂšs vite. Car ce petit dĂ©faut se corrige facilement (avec des lunettes et des exercices) s’il est traitĂ© rapidement. Par la suite, deux autres visites de contrĂŽle chez l’ophtalmologiste sont recommandĂ©es entre l’ñge de 2 ans et de 6 ans. Mais entre-temps, il ne faut pas hĂ©siter Ă  consulter en cas de doutes.

Les signes d’alerte

Les yeux de votre bĂ©bĂ© sont continuellement rouges, il louche de maniĂšre permanente, il a les yeux larmoyants mĂȘlĂ©s Ă  du pus (attention Ă  la conjonctivite), il les plisse ou les cligne trĂšs frĂ©quemment : mieux vaut prĂ©venir que guĂ©rir
 consultez ! Idem si vous constatez un reflet blanc persistant dans le noir des pupilles et – Ă©videmment !– si bĂ©bĂ© ne rĂ©agit pas aux sollicitations visuelles quelles qu’elles soient.


Que voit-il à quel ùge ?

À la naissance, il voit tout flou (il n’a encore que 0,5/10e de vision environ). Il ne perçoit ni relief ni couleur. Sa rĂ©tine ne contenant pas encore assez de pigments, il est vite Ă©bloui.

À 2 mois Il nous reconnaĂźt et est mĂȘme capable de nous identifier sur une photo.

À 4 mois Il suit nos dĂ©placements dans une piĂšce et est capable de reconnaĂźtre un visage souriant d’un visage triste, mĂȘme s’il n’a encore qu’1/10e de vision. Il perçoit une meilleure dĂ©finition des couleurs, notamment le rouge et le vert mais sa vision n’est pas encore « binoculaire » (chaque Ɠil perçoit encore son propre point de vue).

Vers 6 mois Il gagne 1/10e de vision, perçoit les distances et (enfin !) les images en relief.


À 12 mois Il arrive laborieusement Ă  4/10e. Ce n’est que vers 4-5 ans qu’il atteindra 10/10e et Ă  la prĂ©adolescence qu’il affichera entre 12 et 14/10e. Mais il sait intĂ©grer les contours, les distances, les couleurs, le volume et la profondeur de ce qu’il voit.


À lire absolument