Neuf Mois pour les sages-femmes 9Love - L'Eshop GrossesseLes meilleures mutuelles grossesse

Les stéréotypes liés à la grossesse entraineraient des accidents du travail ?

  • Les stéréotypes nous gâchent la vie, d'autant plus quand on est enceinte d'après cette étude scientifique 
  • Le stress, néfaste pour la santé de la future maman et son bébé
  • Que relève l'étude ? 
  • Protéger les femmes enceintes au travail : une réalité à ne surtout pas négliger 

Une étude publiée dans la revue Work & Stress, met en lumière un phénomène préoccupant dans la société sur l’état de santé des femmes enceintes : les stéréotypes dont elles sont victimes entraineraient des accidents du travail.

Les stéréotypes nous gâchent la vie, d’autant plus quand on est enceinte d’après cette étude scientifique

Les stéréotypes ont la vie dure et nous gâchent la vie. Pour les femmes enceintes, soit disant, nous serions « moins productives », « plus faibles », et « moins engagées » au travail quand nous attendons bébé. Une étude de chercheurs de l’Université d’Etat de Washington publiée dans la revue « Work & Stress  » révèle que ces affreux stéréotypes liés à la grossesse au travail pourraient être néfastes pour la bien-être et la santé des femmes enceintes. Ils les pousseraient à travailler davantage pour prouver que non c’est faux, elles aussi bossent comme tout le monde et sont impliquées dans ce qu’elles font pour leur entreprise. Mais alerte ! Ces stéréotypes sont un véritable créateur de stress pour elles.

Le stress, néfaste pour la santé de la future maman et son bébé

Physiquement et moralement ces stéréotypes sont dangereux pour la future mère et son enfant. Comme l’explique Lindsey Lavaysse, doctorante en philosophie de l’Université d’État de Washington, ils « sont des facteurs de stress silencieux ». En effet, ces derniers ne sont pas toujours visibles et affectent vraiment les femmes enceintes sur leur lieu de travail. « La plupart des sociétés ont mis en place des politiques en matière d’aménagement pour les femmes enceintes, et c’est un droit légal, mais si elles suggèrent qu’il y aura des représailles ou que les travailleuses seront perçues différemment, ces femmes vont hésiter à les utiliser alors qu’ils seront meilleurs pour leur santé et leur sécurité ». 

Que relève l’étude ?

Pour cette étude, 400 femmes ont été interrogées sur une période de deux mois. Ces dernières travaillent pour la majorité dans des sociétés qui créent des produits de santé ou dans la vente au détail. On apprend ainsi que 63 % des futures mères employées sur des postes exigeants physiquement se sentiraient menacées par ces stéréotypes liés à la grossesse. Et malheureusement, parce qu’elles ont peur de pas être à la hauteur et d’être recadrées par leurs supérieurs, elles en feraient alors trop et seraient beaucoup plus exposées aux risques d’accidents de travail. On constate avec ces chiffres et ce qui ressort de l’étude, que la pression liée aux stéréotypes est vraiment conséquente et que le taux d’accidents à la fin de la période des 2 mois de grossesse est haut. Les femmes qui sont sous pression avaient dans l’étude, 3 fois plus d’accidents du travail par rapport à celles qui ne sentaient pas oppressées dans leur emploi par ces stéréotypes.


Protéger les femmes enceintes au travail : une réalité à ne surtout pas négliger

Les résultats de cette étude ne sont pas à négliger. Ils mettent en lumière combien il est important de protéger les femmes et de protéger les femmes enceintes au travail, que ces futures mères puissent se sentir soutenues et non montrer du doigt de manière négative. Elles portent la vie, et ce n’est pas tous les jours évident. il faut savoir les ménager et le but est de faire comprendre aux politiques de soutien social comment améliorer leurs conditions.

 

Recevez chaque semaine votre suivi de grossesse personnalisé

Ma date d'accouchement prévue


Mon E-mail


Mon Prénom


J'ai plus de 18 ans et j'accepte la politique de confidentialité de Neuf Mois.*

OUI je veux recevoir les cadeaux, échantillons et offres de NEUF MOIS et ses partenaires (Envie de fraises, Vertbaudet) à qui j'accepte que mes coordonnées soient communiquées.


* (obligatoire)
Vie privée : Les données recueillies font l'objet d'un traitement informatique, pour la gestion de votre compte utilisateur. Le destinataire des données est le community manager. Vous disposez d'un droit d'accès, modification, rectification et suppression, en vous adressant à webmaster@edlcmail.com.
Consulter la politique de données de NEUF MOIS.
Consulter les politiques de confidentialité des partenaires.