Téléchargez l'application Neuf Mois
Neuf Mois pour les sages-femmes 9Love - L'Eshop GrossesseLes meilleures mutuelles grossesse

Bébé est un pro pour décoder vos émotions

  • Dès le stade fœtale, le bébé perçoit les émotions de sa mère.
  • Bébé peut-il décoder le ton de la voix ?
  • Bébé sait-il reconnaître les expressions faciales ?
émotions

Les bébés sont incroyablement malins. Derrière leurs petites têtes à bisous, se cachent des cerveau turbines qui assimilent très vite beaucoup d’informations. Nous savons même qu’ils sont capables de reconnaître les humeurs de leurs parents. Ils interprètent les expressions faciales, le ton de la voix, etc. On fait le point sur cette incroyable capacité à analyser les émotions d’autrui. Précisons un point important, plusieurs études mentionnées dans cet article ont des populations relativement faibles.

Dès le stade fœtale, le bébé perçoit les émotions de sa mère.

Plusieurs études ont mis en avant le transfert des émotions de la mère à l’enfant in utero. Par exemple, une étude de l’Institut de psychiatrie de Londres a révélé que l’anxiété maternel influence le fœtus. Ensuite, cela peut même avoir des répercussions sur son comportement pendant la petite enfance. Deux scientifiques de l’université de Rennes sont allés encore plus loin. Ils ont observé que « capable d’apprentissage par association – en mémorisant le lien entre un stimulus et son ressenti – le fœtus est donc sensible aux émotions ressenties par sa mère« . Les deux scientifiques rennais ont testé 38 truies gestantes. Ils les ont exposées successivement à des stimulis positifs et négatifs en y associant des voix humaines. Résultat, les porcelets ont réussi à associer des voix humaines à des sentiments positifs ou négatifs après la naissance. On vous laisse l’article en lien, pour en savoir plus.

Bébé peut-il décoder vos émotions au ton de la voix ?

Nous y avions consacré cet article : oui les bébés dès six mois comprennent les émotions portées par la voix.  Une équipe de scientifiques de l’université de Manchester a observé les cerveaux de 40 bébés par spectroscopie proche infra-rouge fonctionnelle (SPIRf). Pour simplifier, ils ont placé des électrodes sur la boîte crânienne pour mesurer l’oxygénation des différentes zones et donc leur activité. On précise : c’est indolore. Les scientifiques ont observé que les voix en colères ou joyeuses activaient des réseaux neuronaux particuliers contrairement aux voix neutres. L’équipe mancunienne (de Manchester) conclut que l’étude  » suggère qu’au moins une partie du réseau temporo-frontal recruté dans le traitement des émotions vocales chez l’adulte fonctionne déjà à l’âge de 6 mois. De manière plus générale, nos résultats sont cohérents avec les constatations antérieures en matière de comportement et de neuro-imagerie, selon lesquelles les nourrissons de 6 mois peuvent distinguer les sons émotionnels des sons neutres et les émotions de base « .

Bébé sait-il reconnaître les expressions faciales ?

Selon une équipe de l’université de Genève, les bébés dès 6 mois peuvent associer des tons de voix à des expressions faciales. Afin de différencier la reconnaissance émotionnelle de la distinction des caractéristiques physiques du visage ou de la voix, les chercheurs ont produit une série de test oculaire sur 24 bébés tous âgés de six mois. Leur expérience est réalisée en deux temps. Chaque séquence présente une voix émotionnelle (fâchée, heureuse ou neutre) suivie de la présentation simultanée de deux visages émotionnels statiques (fâchés ou joyeux). Les mouvements des yeux des bébés en réponse aux stimuli visuels ont été enregistrés avec un eye-tracker. Dans un premier temps, les résultats ne suggèrent aucune différence chez les nourrissons qui regardent le visage heureux ou en colère après avoir écouté la voix neutre. Néanmoins, après avoir écouté la voix heureuse, les bébés regardaient plus longuement le visage irrité que l’heureux. Le secteur de la bouche attirait particulièrement le regard. Les bébés âgés de six mois reconnaissaient donc la joie et la colère. Toutefois l’expression neutre d’un visage ou d’une voix reste un mystère pour les nourrissons.

Sources

Institut de psychiatrie de Londres

Université de Rennes

Université de Manchester


Université de Genève

 

 

Recevez chaque semaine votre suivi de grossesse personnalisé

Ma date d'accouchement prévue


Mon E-mail


Mon Prénom


J'ai plus de 18 ans et j'accepte la politique de confidentialité de Neuf Mois.*

OUI je veux recevoir les cadeaux, échantillons et offres de NEUF MOIS et ses partenaires (Envie de fraises, Bemini) à qui j'accepte que mes coordonnées soient communiquées.


* (obligatoire)
Vie privée : Les données recueillies font l'objet d'un traitement informatique, pour la gestion de votre compte utilisateur. Le destinataire des données est le community manager. Vous disposez d'un droit d'accès, modification, rectification et suppression, en vous adressant à webmaster@edlcmail.com.
Consulter la politique de données de NEUF MOIS.
Consulter les politiques de confidentialité des partenaires.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire