Ma journée bien-être un lendemain de fête : enceinte, quelle alimentation adopter ?

D’accord, d’accord, vous n’auriez pas du reprendre « je ne sais plus combien de parts de bûche » et de mini-fours (mais c’était trop bon) ? En même temps, même enceinte, la période de fête est toujours propice au « craquage » gastronomique, Pas de panique, pour retrouver la pêche voici quelques conseils d’amie pour purifier l’organisme et relancer son système immunitaire !

De quoi se compose un petit-déjeuner pour se remettre d’un lendemain de fête ?

Le petit-déjeuner est très important mais il ne doit pas pour autant comporter de produits lourds ou trop sucrés. Non seulement ces derniers ne rassasient pas mais en plus ils contiennent des sucres et des graisses en excès. Bébé n’y trouvera pas son compte et vous non plus.

On évite : les produits acides comme le café et l’excès de beurre. On oublie aussi les viennoiseries trop riches en sucre, les céréales et le pain complet, difficiles à digérer.

On opte pour : du thé vert (si bébé est là car enceinte le thé on évite) pour éliminer les toxines du corps ou du thé rouge (dépourvu de théine c’est top pendant la grossesse), excellent pour drainer l’organisme. Puis on accompagne sa boisson de kiwis ou de fruits rouges pour faire le plein de vitamines C. On complète avec un peu de pain grillé et/ou de céréales non complètes pour recharger les batteries en sucres lents.

Quel déjeuner cuisiner un lendemain de fête ?

Le déjeuner doit comprendre des protéines, des glucides et des lipides, des vitamines et minéraux indispensables au bon développement de bébé.

On évite : la charcuterie, les entrées grasses (type pizza, quiche) qui n’apportent pas de plus en matière nutritionnelle et qui sont bourrées de mauvaises graisses cachées. On oublie donc tous les plats en sauce, les fritures ainsi que les produits à base de lait entier et les fromages fermentés.

On opte pour : un potage de légumes en entrée. En plat principal, composez votre assiette d’un poisson maigre (cabillaud ou merlan) et de carottes, le tout cuit à la vapeur. Puis terminez votre repas d’une compote et d’un fruit bien mûr à déguster sans la peau. Et surtout, pensez à boire de l’eau minérale tout au long de la journée. Il est nécessaire de bien nettoyer l’organisme pour éliminer les toxines accumulées la veille.

Et le dîner, de quoi se compose-t-il un lendemain de fête ?

Le dîner ne doit pas être lourd pour favoriser le sommeil mais il doit être équilibré et rassasiant.


On évite : comme au déjeuner, on oublie les plats en sauce ou surgelés, les féculents, les boissons sucrées, les fromages et les desserts trop riches.

On opte pour : un repas très light. En entrée, on déguste un bouillon de légumes. Puis, on compose son plat d’une petite salade verte servie juste avec un filet de jus de citron frais, accompagnée d’une viande blanche maigre. Le repas se termine tout de même sur une note colorée avec quelques baies rouges, très bonnes pour le transit. L’hydratation étant toujours très importante pendant la grossesse, buvez de l’eau avant chaque repas et tout au long de la journée. C’est essentiel pour purifier l’organisme.

Le petit plus pour être en forme ?

On complète sa remise en forme bien-être avec une activité physique douce car le sport, pratiqué de façon modérée et adaptée (en suivant bien sur les conseils de son médecin) est excellent pendant la grossesse. Parce qu’il est important de retrouver la forme, on profite d’une ballade à pieds ou à vélo dans les bois. On s’aère au grand air. Vous vous sentirez alors déjà mieux. D’autre part, une bonne nuit de sommeil vous fera le plus grand bien. Parce que le sommeil est réparateur, couchez vous tôt et accordez-vous une vraie grasse matinée pour vous détendre.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire