En train de lire
Kate Middleton sujette à l’hyperemesis gravidarum : qu’est-ce que c’est ?

Kate Middleton sujette à l’hyperemesis gravidarum : qu’est-ce que c’est ?

Carnet rose au Royaume Uni ! La famille royale d’Angleterre a annoncé que Kate Middleton était enceinte de son troisième enfant. Oui mais voila, la duchesse de Cambridge souffre d’ hyperemesis gravidarum… Mais qu’est-ce qui se cache derrière ce nom barbare ? Et comment soigne t-on concrètement ce type de nausées pendant la grossesse ?

L’hyperemesis gravidarum, qu’est-ce que c’est ?

Les nausées du premier trimestre sont fréquentes et généralement sans conséquence. Elles font partie des signes appelés (à tort !) signes sympathiques de grossesse. Elles persistent généralement jusqu’à la 17eme semaine d’aménorrhée. Cependant, ces nausées peuvent se manifester de façon particulièrement violente et peuvent perdurer au deuxième trimestre de la grossesse : on parle alors d’hyperemesis gravidarum.

Ces nausées violentes pendant la grossesse, est-ce grave ?

Ces nausées très prononcées peuvent engendrer des complications comme par exemple une déshydratation, des problèmes nutritionnels, une grande fatigue voire des évanouissements. Dans les cas les plus prononcés, la dénutrition peut impacter la croissance du fœtus ou compliquer l’accouchement.

L’hyperemesis gravidarum, c’est du à quoi ?

Pour l’instant, les causes de l’ hyperemesis gravidarum ne sont pas encore vraiment connues mais certaines hypothèses sont avancées pour expliquer la survenue de ces nausées comme par exemple un fort taux d’HCG ou des troubles du métabolisme des oestrogènes. Cependant, certains des facteurs de risque commencent à être connus : le fait d’être sujette aux migraines, les grossesses multiples, la sensibilité au mal des transports ou des antécédents d’ hyperemesis gravidarum.


Voir Aussi

Que faire en cas d’hyperemesis gravidarum pendant la grossesse ?

L’hyperemesis gravidarum concerne entre 0,5 et 2% des grossesses. Si vos nausées sont violentes et qu’elles impactent votre vie sociale et professionnelle, il vaut mieux consulter. Le médecin s’assurera tout d’abord que les nausées pendant votre grossesse ne sont pas déclenchées par une infection par exemple. Le médecin vous prescrira du repos et vous donnera des conseils diététiques pour passer au mieux ce cap : manger de petites quantités, éviter les produits trop gras, boire régulièrement de petites quantités d’eau afin de ne pas se déshydrater, éviter les boissons gazeuses. En cas d’aggravation des symptômes, le médecin peut éventuellement prescrire du gingembre en gélule ou éventuellement des anti-histaminiques et pourra décider d’une éventuelle hospitalisation.

Quels sont ces petits gestes qui peuvent soulager les nausées ?

Afin d’éviter les nausées, quelques petits gestes quotidiens peuvent aider à atténuer les symptômes des nausées. En premier lieu, reposez-vous ! Aérez régulièrement votre foyer de préférence le matin afin de chasser toutes les odeurs pouvant provoquer des nausées. Attention si vous prenez des compléments de fer, ceux-ci peuvent parfois provoquer des nausées, parlez en à votre médecin. Enfin, l’acupuncture ou l’hypnose sont de très bons alliés pour aider les femmes à surmonter leurs nausées et leurs vomissements.


Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire