Neufmois.fr » Ma Grossesse » Voyager malin au troisiĂšme trimestre de grossesse : tout ce qu’il faut savoir avant de boucler les valises

Voyager malin au troisiĂšme trimestre de grossesse : tout ce qu’il faut savoir avant de boucler les valises

Ventre en avant, te voilĂ  prĂȘte Ă  boucler le baluchon et Ă  partir batifoler sur les grands chemins ? HolĂ , j’entends dĂ©jĂ  tous les mauvais esprits qui veulent te cloisonner Ă  ton fauteuil ! Si une virĂ©e en 4X4 dans les contreforts de l’Atlas est certes totalement dĂ©conseillĂ©e, il reste tout de mĂȘme pas mal de pistes Ă  explorer pour passer des vacances sans souci en rĂȘvant de ce beau bĂ©bĂ© Ă  naĂźtre. RĂȘver de vagabondages ensoleillĂ©s n’est pas une lubie de femme enceinte : c’est le lot de tout un chacun dĂšs que les beaux jours s’installent. Et ce n’est pas parce qu’on attend un bĂ©bĂ© que l’on va se rĂ©signer Ă  rester vautrĂ©e dans son canapĂ© et Ă  faire une croix sur ses vacances. Pour autant, on sait bien qu’on ne partira pas faire le tour du monde Ă  pied, Ă  cheval ou en ballon et pas davantage barouder en ExtrĂȘme-Orient. Mais si la grossesse se passe bien, rien ne nous interdit de prendre la poudre d’escampette, mĂȘme au troisiĂšme trimestre. Sur la pointe des pieds
 autrement dit, avec moult prĂ©cautions.

Enceinte, quand partir en vacances au bon moment ?

Pas de grossesse pathologique Ă  l’horizon ? En avant ! Évidemment, si tu entames ton huitiĂšme mois de grossesse, tu peux aussi aller prendre l’air, Ă  condition d’adapter tes envies d’évasion et tes moyens de locomotion Ă  ton Ă©tat. Pas trop loin et Ă  proximitĂ© d’une maternitĂ©. Le mieux est d’avoir prĂ©alablement ouvert un Dossier MĂ©dical PersonnalisĂ©. Pourquoi ? Parce que cela t’évitera de trimbaler dans ton paquetage deux bons kilos d’échographies et de rĂ©sultats d’examens ! Tout est en ligne et seuls les mĂ©decins et sages-femmes autorisĂ©s peuvent aller regarder ce qui s’est passĂ© pendant ta grossesse. L’avantage, tu voyages lĂ©ger et surtout tu ne subis pas, en cas de souci, une plĂ©thore d’examens dĂ©jĂ  rĂ©alisĂ©s et qui coĂ»tent bonbon Ă  la sĂ©curitĂ© sociale
 Bon, prĂ©cisions : si tu files buller Ă  l’étranger, tu vas devoir te coltiner ton dossier papier comme une grande
.

Enceinte, fais le tri dans tes destinations avant de partir en vacances


Avant de prendre un billet pour une destination de rĂȘve quelque part entre l’OcĂ©an Indien et les CaraĂŻbes, passe en revue les avantages et les inconvĂ©nients de chaque destination.

La grossesse et les fortes chaleurs ne font pas bon mĂ©nage. Et si tu traĂźnes dĂ©jĂ  la patte avec un petit 25°C en ville, tu te vois sous la chape de plomb qui va te tomber dessus si le thermomĂštre monte de dix dixiĂšmes (Ă  l’ombre !). Et plus si affinitĂ©s ! Fatigue, transpiration excessive (courante pendant la grossesse), dilatation des vaisseaux sanguins
 bonjour l’ambiance !

Pour un peu que ta circulation sanguine ait tendance Ă  se la couler douce, tu rempiles derechef pour la corvĂ©e jambes lourdes. Et puis, pense aussi que certaines rĂ©gions sont franchement dĂ©conseillĂ©es quand on est enceinte, notamment celles oĂč le paludisme sĂ©vit. ForcĂ©ment : la plupart des traitements antipaludĂ©ens sont contre-indiquĂ©s dans ton cas.

Idem pour certains produits anti-moustiques, malheureusement les plus efficaces. Il faut donc demander conseil au pharmacien avant de se ruer sur le rayon. Note aussi que certaines vaccinations « exotiques » sont elles aussi contre-indiquĂ©es pendant la grossesse 


Book tout de suite une maternité pour accoucher


Mais il n’y a pas que le climat qui compte ! Imagine une minute que bĂ©bĂ© fasse des siennes : il  te faudrait rejoindre trĂšs vite un Ă©tablissement hospitalier capable de traiter les complications obstĂ©tricales, d’effectuer une cĂ©sarienne
 et disposant de rĂ©serves de sang non contaminĂ©. Sans oublier qu’il faudrait aussi te procurer sur place des mĂ©dicaments DCI (dĂ©nomination commune internationale). Si vraiment on n’a pas rĂ©ussi Ă  te convaincre que la France, enceinte en derniĂšre ligne droite avant l’accouchement, c’est une destination qui tient la route,  vĂ©rifie auprĂšs de l’ambassade du pays oĂč tu rĂȘves de te poser que l’établissement hospitalier qui assure ce minimum syndical existe ailleurs que dans tes rĂȘves d’évasion.

Idem pour des vacances en France : seras-tu Ă  moins d’une demi-heure de route d’une maternitĂ© bien Ă©quipĂ©e ? Et puisqu’on en est aux investigations, c’est le moment de vĂ©rifier si ton assurance couvre l’acheminement Ă  l’étranger de mĂ©dicaments jusqu’Ă  ton lieu de villĂ©giature au cas oĂč, hein
 Attention, certaines compagnies refusent d’assurer les femmes enceintes Ă  partir du huitiĂšme mois de grossesse. Il est plutĂŽt judicieux de passer un coup de fil pour vĂ©rifier que l’assureur est bien de notre cĂŽté 

Avion, train, voiture, comment voyager enceinte ?

Une fois la destination arrĂȘtĂ©e, il va te falloir choisir ton mode de locomotion. L’avion est tout Ă  fait indiquĂ© pour les destinations qui impliqueraient de longues heures de voiture. Mais la plupart des compagnies aĂ©riennes refusent d’embarquer les femmes enceintes Ă  partir de 32 semaines d’amĂ©norrhĂ©e (7 mois rĂ©volus). Si la tienne accepte les femmes enceintes jusqu’à 8 mois pleins, mieux vaut avoir avec toi un certificat mĂ©dical rĂ©cent (moins de 8 jours) qui prĂ©cise que tu es en Ă©tat de voyager. Pour Ă©viter les varices et les risques d’ƓdĂšme, rien ne vaut les bas de contention qui facilitent le retour veineux. On demande un siĂšge cĂŽtĂ© couloir pour pouvoir faire quelques pas dans l’allĂ©e aussi souvent que nĂ©cessaire sans dĂ©ranger ses voisins 
 et filer discrĂštement au petit coin.

Pour les voyages « longue distance », le train – option couloir Ă©galement – est aussi une bonne alternative, Ă  condition d’éviter les trajets Ă  correspondances et la station debout pĂ©nible sur le quai. En rĂ©servant trĂšs en amont, tu profiteras de la trĂšs confortable premiĂšre classe Ă  prix rĂ©duit. Pour les petits trajets, la voiture reste incontournable, mais pas question d’effectuer plus de 400 km par jour. Ni de se plier en quatre, les genoux jusqu’au menton : il faut reculer le siĂšge passager et l’incliner en arriĂšre afin d’ĂȘtre le plus allongĂ©e possible. C’est le meilleur moyen pour Ă©viter de ressentir dĂ©sagrĂ©ablement les secousses. Quant Ă  la ceinture de sĂ©curitĂ©, sa sangle doit passer sous le ventre et entre les seins. Et toutes les deux heures, pause dĂ©tente avec un peu de marche au programme. Une halte Ă  vivre comme une parenthĂšse obligĂ©e, en pensant aux bons moments qui t’attendent durant tes derniĂšres vacances avant le passage de la cigogne. Allez, on te souhaite
 de bonnes vacances !

À lire absolument

Laisser un commentaire