Sophrologie ou chant prénatal : laquelle de ces préparation à l’accouchement choisir ?

Sages-femmes et gynécologues obstétriciens sont d’accord sur l’importance de la préparation à l’accouchement. Porter un enfant, accoucher, c’est une aventure personnelle. Des techniques efficaces vous permettent alors de mieux gérer les appréhensions du jour J. A noter qu’en plus de la préparation à l’accouchement classique, il en existe d’autres, comme la sophrologie ou chant prénatal. Voici un petit guide pratique de ces deux techniques de relaxation et de connexion avec bébé.

La préparation à l’accouchement par le chant prénatal

De l’aveu des femmes, les cours de chant prénatal relaxent et procurent beaucoup de plaisir. « Ils sont plus physiques qu’on ne l’imagine », souligne Marie-France Humery, kinésithérapeute pratiquant le chant prénatal à Paris. « Par différentes vocalises, les femmes apprennent, en petits groupes, à respirer en sollicitant la sangle abdominale, la bascule du bassin et le périnée. Elles développent ainsi une meilleure perception de leur corps et ses évolutions durant la grossesse et l’accouchement. Ces exercices sont très utiles lors du travail. En effet, en canalisant le souffle et l’énergie à chaque contraction et en relâchant la musculature, ils facilitent la dilatation du col et l’accouchement dans son ensemble ». Les cours se terminent par des chansons et des mélodies phoniques (musique prénatale) destinées à sécuriser et détendre aussi le bébé. En réentendant tous ces airs après la naissance, il se calme rapidement.

Accoucher relaxée grâce à la sophrologie

Vais-je pouvoir supporter la douleur de l’accouchement ? Si je devais avoir une césarienne ? Saurai-je bien prendre soin de mon bébé ? Autant de questions qui vous assaillent lorsque vous êtes enceinte. La sophrologie relaxe, fait prendre conscience de son corps et de ses transformations et permet surtout de visualiser de façon positive l’arrivée de l’enfant. La préparation commence en début de grossesse et se fait dans un petit groupe. Elle comporte huit séances environ.

Par des intonations douces et monocordes, le (ou la) sophrologue plonge la future maman dans un état de relaxation profonde. Celle-ci, par des mouvements lents et respiratoires, se décontracte de la tête aux pieds. Elle fait le vide autour d’elle pour ne vivre que ses sensations intérieures et se représente mentalement les différentes étapes de la grossesse et de l’accouchement. Pour que les bienfaits de la sophrologie soient vraiment ressentis, il faut s’entraîner chez soi chaque jour. Grâce à cette technique de relaxation, les événements à venir sont calmement anticipés. Une fois les techniques de sophrologie maîtrisées, elles peuvent également être utilisées le jour de l’accouchement.

Voir Aussi

Alors sophrologie ou chant prénatal, dans les deux cas vous serez détendue. Ainsi, vous pourrez faire face à une meilleure gestion de la douleur.

 

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire