Neufmois.fr » Ma Grossesse » Accoucher » Baby blues : 10 remĂšdes pour passer le cap en douceur

Baby blues : 10 remÚdes pour passer le cap en douceur

Vers le troisiĂšme jour aprĂšs l’accouchement, parfois un peu aprĂšs, au moment du retour Ă  la maison avec bĂ©bĂ©, la maman ressent beaucoup de tristesse, parfois mĂȘlĂ©e Ă  une sensation de vide ; fragile et vulnĂ©rable, elle pleure sans raison (la vue d’une photo de grand-mĂšre peut suffire Ă  dĂ©clencher une crise de larmes
), irritabilitĂ©, lassitude et fatigabilitĂ© gĂąchent ce que tout le monde prĂ©sente comme le plus joli moment de la vie. Le baby blues ne doit cependant pas ĂȘtre confondu avec la dĂ©pression post-partum, mal beaucoup plus grave oĂč la maman vit un dĂ©tachement complet de son enfant, assaillie par des idĂ©es noires et violentes envers elle-mĂȘme et le bĂ©bĂ©, et pendant laquelle le sentiment de dĂ©tresse et de dĂ©sespoir persiste plusieurs semaines. Une prise en charge par un mĂ©decin s’impose dans ces cas-lĂ .

Quelles sont les causes du baby blues ?

La chute du taux d’hormones aprĂšs un accouchement accentue la fatigue et la baisse de tonus ; l’angoisse cumulĂ©e les derniĂšres semaines de grossesse peut ĂȘtre telle qu’une fois que le bĂ©bĂ© est lĂ , la retombĂ©e du stress peut ĂȘtre trĂšs dĂ©concertante ; l’acceptation de soi, de son corps encore marquĂ©, n’est pas chose simple alors que bĂ©bĂ© est né ; le tout nouveau positionnement en tant que maman ne se fait pas parfois de façon naturelle ; la fatigue physique liĂ©e aux insomnies, aux courtes nuits, n’arrangent rien non plus. De plus, pendant neuf mois, tout le monde s’est beaucoup intĂ©ressĂ© Ă  la future maman, et d’un coup, tous les regards se tournent vers le bĂ©bĂ©.Ce baby blues ne dure pas trĂšs longtemps, il suffit donc de l’accepter sans culpabilitĂ© et de trouver des petits trucs afin d’en attĂ©nuer les effets.

Il est Ă  noter que les papas aussi peuvent faire l’objet de baby blues. FatiguĂ©s, mais de quoi ? C’est curieux, mais eux aussi ont une poussĂ©e d’ocytocine au moment de la naissance, et cela peut chambouler leur Ă©quilibre pendant quelques jours. L’énergie qu’ils ont dĂ©ployĂ©e Ă  accompagner la grossesse, le chamboulement de leur vie de couple avec l’arrivĂ©e de bĂ©bĂ©, les nuits de mauvais sommeil, peuvent aussi perturber leur Ă©quilibre Ă©motionnel, sans oublier la conscience des responsabilitĂ©s qui leur incombent maintenant. Une rĂšgle d’or : chouchoutez-vous tous les deux.

10 conseils pour vaincre le baby blues aprùs l’accouchement

Du repos


Il faut rester allongĂ©e le plus possible les trois premiĂšres semaines et demander de l’aide Ă  ses proches.

Renforcer sa vie sociale

Le congé maternité est le bon moment pour renouer des liens ou en créer de nouveaux dans son voisinage : le but, ne pas rester toute seule, et multiplier les temps de convivialité (déjeuners ou goûters entre amis).

Tenir un programme


Rien de tel pour dĂ©primer que de n’avoir rien aucun projet pour sa journĂ©e. Il faut se donner des petits buts chaque jour avec des horaires (repas, sorties, rendez-vous).

Planifier l’heure de ses repas

En cas de perte d’appĂ©tit, mieux vaut prĂ©voir ses repas aux moments de la journĂ©e oĂč le moral est meilleur.

Faire le plein de vitamine D

Pour recharger les batteries, il faut sortir dĂšs qu’un rayon de soleil se profile, mais en se protĂ©geant avec un filtre solaire et en Ă©vitant d’exposer bĂ©bĂ© directement au soleil.

Manger des oméga-3

L’huile de colza, de noisette ou de noix ainsi que les poissons gras apporteront à l’organisme des nutriments tonus grñce à leurs omega-3.

Se chouchouter

Se masser aprĂšs la douche avec une crĂšme parfumĂ©e, aller chez le pĂ©dicure, chez l’esthĂ©ticienne ou chez le coiffeur, sont des petits soins douceur qui aident Ă  se sentir mieux.

Se relaxer quotidiennement

Ecouter de la musique douce, faire quelques mouvements doux de yoga autorisĂ©s par la sage-femme en suites de couche, s’offrir une sĂ©ance de sophrologie
autant d’activitĂ©s relaxantes qui pourront aider Ă  passer le cap.

Entretenir la tendresse avec son conjoint

La reprise de la sexualitĂ© a en moyenne cours au bout de six Ă  sept semaines aprĂšs l’arrivĂ©e de bĂ©bĂ©. Mais cela n’empĂȘche pas la tendresse avec le papa, les cĂąlins, les petits dĂźners soignĂ©s en amoureux. Salutaire pour retrouver envie de plaire.

Faire le plein de rĂȘves

Les journĂ©es sont longues Ă  garder bĂ©bĂ© tout en restant alitĂ©e ? Faites-vous prĂȘter des DVD ou des livres que vous aviez envie de lire sans en avoir eu encore l’occasion. Ayez toujours une pile de chaque Ă  cĂŽtĂ© de vous pour choisir en fonction de vos humeurs.


À lire absolument