Un lien entre mon alimentation et les futurs goûts de bébé ?

Beaucoup de femmes enceintes se posent cette question… Et si vous en faites partie, ne rougissez pas, votre interrogation est tout à fait légitime… Parce que oui, en effet, l’alimentation pendant la grossesse influe sur les futurs goûts de bébé ! Découvrez donc pourquoi…

L’alimentation pendant la grossesse et son influence sur les goûts de bébé…

En réalité, beaucoup de chercheurs se passionnent pour cette question : l’alimentation pendant la grossesse et les goûts de bébé ! Benoist Schall, directeur du centre européen des sciences du goût a même mené une étude à ce sujet. Pendant les dix dernières semaines de grossesse, il a donné à 24 futures mamans des bonbons à l’anis à consommer régulièrement.

A la naissance, ces bébés s’orientaient plus facilement vers des compresses imbibées d’anis que d’autres odeurs. Il y a donc bien un lien entre ce que les futures mamans consomment et le goût de leur bébé. Néanmoins, il faut noter que les préférences de bébé seront modifiables après la naissance, selon les expériences alimentaires vécues. Effectivement, si vous ne mangez jamais de carottes, cela ne signifie pas que votre bébé ne les aimera pas !

Alimentation pendant la grossesse et préférences de bébé : comment ça se passe ?

Bébé reçoit les aliments consommés par maman par l’intermédiaire du cordon ombilical. Mais bébé avale aussi du liquide amniotique. Ce liquide amniotique transformera donc quelque peu le goût de la saveur initiale avalée par maman et transmise à son enfant. Mais tout de même, le constat est clair… Plus la maman diversifiera son alimentation pendant la grossesse, plus bébé aura tendance à être curieux d’aliments nouveaux après la naissance.


Et si vous restez sceptique sur le sujet, dites-vous que de toute façon, manger diversifié est le meilleur moyen de subvenir à ses besoins nutritionnels de femme enceinte et à ceux de bébé. Alors pensez-y manger diversifié et équilibré, ce sera forcément bon pour votre petit, que ce soit pour ses goûts que sa bonne santé !

Tout au long de la grossesse, et en particulier dès la fin du troisième mois (quand les bourgeons gustatifs de bébé sont en état de marche), les saveurs circulent de la mère vers le foetus. Tout porte donc à croire que l’alimentation pendant la grossesse influe sur les futurs goûts de bébé. Vous l’avez constaté ?

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire