Neuf Mois pour les sages-femmes 9Love - L'Eshop Grossesse

La libido de la femme enceinte

libido-enceinte-neuf-mois

Si la grossesse se déroule normalement, il n’y a aucune raison que les rapports sexuels soient stoppés, d’autant plus que la libido de la future maman est souvent plus intense pendant la grossesse. Entre jeux d’hormones et sensibilité accrue, on vous dit tout.

Une libido en baisse le premier semestre

Enceinte, les désirs évoluent au fil des mois. En règle générale, on remarque une baisse de la libido au premier semestre. En effet, les nausées, les bouleversements psychologiques et la fatigue sont tels que les envies sont souvent au point mort à cette période. Les premiers mois de grossesse sont en effet intenses et prennent beaucoup de place dans les pensées de la future maman, mais aussi dans celles du papa. Il est donc normal que la femme ne soit pas  forcément emballée à l’idée d’avoir des rapports sexuels avec son compagnon.

Une sensibilité décuplée

A la fin du troisième mois de grossesse, c’est un nouveau climat hormonal qui s’installe. La future maman se sent de mieux en mieux dans sa peau, elle se sent plus belle et plus épanouie. Elle prend enfin conscience de son corps et ses sens se réveillent. Le 4ème mois correspond alors au moment où le désir est à son sommet. Certaines femmes parlent même d’un désir sexuel plus fort qu’avant leur grossesse. Le placenta sécrétant de nouvelles hormones plus positives pour la libido, les sensations leur paraissent plus intenses. Le taux d’œstrogènes est alors plus élevé et les organes génitaux ainsi que les seins sont mieux irrigués par le sang. Résultat ? La future maman se sent plus libre de ses mouvements et voit son désir sexuel se développer à nouveau.

Une libido plus calme à la fin de la grossesse

Marqués par une chute du désir, les trois derniers mois de grossesse sont plus difficiles à vivre. La fatigue, la prise de poids et le volume du ventre rendent les choses plus compliqués. A cela vient aussi s’ajouter la peur de déclencher l’accouchement. La future maman a en effet souvent peur qu’un orgasme provoque des contractions et enclenche le travail. Or ce type de contractions n’a rien à voir avec celles de l’accouchement.

Halte aux idées reçues

Que les futures mamans se rassurent. Faire l’amour avec son conjoint ne peut pas blesser bébé. Grâce au sac amniotique qui l’enveloppe, ce dernier est parfaitement protégé. Il ne peut donc pas recevoir de coups. De plus, avec une bonne hygiène de vie, il n’y aucun risque d’infection. Le célèbre médecin Michel Cymes s’est intéressé à la libido de la femme enceinte et confirme ces idées reçues.


Sources :

RTL

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire