Neufmois.fr » Le dictionnaire de la grossesse » IncompatibilitĂ© RhĂ©sus

Incompatibilité Rhésus

Qu’est-ce que l’incompatibilitĂ© rhĂ©sus ?

Chaque individu possĂšde un groupe sanguin A, B ou O ainsi qu’un signe + ou -. C’est ce que l’on appelle scientifiquement le rhĂ©sus. Ce facteur rhĂ©sus (Rh) est ainsi prĂ©sent Ă  la surface des globules rouges chez certains individus : ils sont alors rhĂ©sus positif (Rh+), ou absents : et dans ce cas ils sont alors rhĂ©sus nĂ©gatif (Rh-). Si la mĂšre est Rh- tandis que le fƓtus est Rh+, le systĂšme immunitaire maternel va rĂ©agir et envoyer des anticorps anti-rhĂ©sus (appelĂ©s aussi agglutinines irrĂ©guliĂšres) pour attaquer ce corps Ă©tranger. C’est ce qu’on appelle l’incompatibilitĂ© rhĂ©sus.

Pourquoi l’incompatibilitĂ© rhĂ©sus est-elle importante ?

Lors de la premiĂšre grossesse, il n’existe pas de risque si la mĂšre est rhĂ©sus nĂ©gatif alors que son enfant est rhĂ©sus positif car la poche du placenta est bien Ă©tanche et que rien ne peut traverser ce dernier. NĂ©anmoins, lors d’une seconde grossesse, si l’enfant est une fois de plus rhĂ©sus positif, les fameux anticorps anti-rhĂ©sus dĂ©livrĂ©s par la mĂšre, étant de trĂšs petite taille, peuvent passer Ă  travers le placenta et ainsi attaquer les globules rouges du fƓtus. Ce phĂ©nomĂšne peut conduire le fƓtus Ă  souffrir d’une anĂ©mie, d’un ƓdĂšme, d’un ictĂšre (jaunisse du nourrisson) ou de lĂ©sions cĂ©rĂ©brales.

En savoir plus sur l’incompatibilitĂ© rhĂ©sus

Il ne faut pas perdre de vue une chose : l’incompatibilitĂ© rhĂ©sus se traite prĂ©ventivement. En effet, une prise de sang est effectuĂ©e lors du premier trimestre de grossesse, Ă  6, 8 et 9 mois Ă©galement. De plus, 72 heures avant l’accouchement, une injection d’anticorps est effectuĂ©e afin de neutraliser au mieux les globules rouges rhĂ©sus positifs du bĂ©bĂ© avant que la production d’anticorps par la mĂšre ne se fasse sentir.

MĂȘme si de nos jours nous sommes bien au courant de ce phĂ©nomĂšne d’incompatibilitĂ© de rhĂ©sus, cela n’a pas toujours Ă©tĂ© le cas. En effet, ce n’est qu’à partir de 1940 que l’on dĂ©couvre le groupe rhĂ©sus ainsi que l’antigĂšne D (il peut entraĂźner la formation d’anticorps quand il est transfusĂ© Ă  une personne n’ayant pas l’antigĂšne en question). Ainsi, ce n’est donc qu’à cette pĂ©riode que l’on dĂ©couvre le lien entre l’anĂ©mie d’un fƓtus et l’incompatibilitĂ© rhĂ©sus entre la mĂšre et son bĂ©bĂ©.


Un peu de lecture sur l’incompatibilitĂ© rhĂ©sus ?

Tout savoir sur les risques encourus lors d’une incompatibilitĂ© rhĂ©sus

Ne pas oublier les prises de sang Ă  effectuer pendant la grossesse


À lire absolument