Enceinte pour la deuxième fois, je n’ai pas supporté tous les changements de mon quotidien

Bonjour, moi c’est Anne, et je suis maman de deux enfants. En partageant ce témoignage, je souhaite en dire plus sur comment j’ai vécu ma seconde grossesse. Mon quotidien en a été totalement bouleversé, certains plaisirs chamboulés et ma santé mentale perturbée. Sans plus tarder, voici un petit bout de ce que j’ai enduré pendant ces 9 mois de grossesse.

Enceinte, mes habitudes ont malheureusement changé pour moi

Me voilà à ma deuxième grossesse, avec une pensée récurrente qui ne cesse de me quitter, le fait que cette grossesse soit la dernière et que plus aucun bébé ne traversera mon ventre ! Lorsque je vois à quel point la grossesse est idéalisée par les médias et certains magazines, je comprends pourquoi beaucoup de femmes se retrouvent désemparées face à la réalité de porter un enfant pendant 9 longs mois. Beaucoup de nos habitudes changent, pas mal de nos hobbies s’effacent et notre corps se transforme à tel point qu’il devient méconnaissable.

Mon métier me demande de l’énergie mais enceinte je m’essouffle

Je suis une grande fan de sport, j’aime bouger, courir et j’adore mon travail de formatrice en secourisme et incendie. Tout ça me demande énormément d’énergie, pas toujours au rendez-vous lorsque l’on est enceinte. J’arrivais tout de même à courir jusqu’à mon cinquième mois, mais les nausées matinales, vomissements récurrents et maux d’estomac incessants ont rendu cela impossible. On pourrait me prendre pour une personne égoïste, mais à la naissance de mes petits loulous, je me suis transformée en une véritable maman poule. Mon seul souci était de les porter, je ne ressentais aucun plaisir à cela ! Au contraire, quand certaines mamans trouvent cela gratifiant et génial de sentir les mouvements du bébé, de mon côté je trouvais cela désagréable.


Enceinte et mal dans ma peau

J’avais beaucoup de mal à sortir de chez moi, je me sentais énorme peu importe la tenue que je portais. Les femmes s’émerveillent toujours devant ces rondeurs de grossesse, moi j’avais l’impression d’être un véritable boudin. Ces 9 mois de souffrance psychologique ne sont heureusement pas éternels, j’ai repris ma routine et retrouvé mon corps de départ une fois la naissance de mon adorable bébé. J’ai également eu la chance de ne pas me confronter au baby blues, une chose que je redoutais énormément.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire