Neufmois.fr » Grossesse zen » Pratique » Avant de partir en vacances, faites escale chez votre mĂ©decin

Avant de partir en vacances, faites escale chez votre médecin

Envisager de voyager Ă  l’étranger nĂ©cessite de prendre quelques prĂ©cautions. La premiĂšre Ă©tape de votre voyage passe nĂ©cessairement chez votre mĂ©decin ou votre sage-femme qui vous indiquera les mĂ©dicaments Ă  emporter et les vaccins Ă  faire avant de partir en vacances.

Consulter un professionnel avant de partir en vacances

Avant même de penser à voyager, il faut savoir une chose : votre grossesse se déroule-t-elle sans complication ? Il est donc indispensable de passer par la case ‘gynécologue’ qui vous indiquera si votre état vous permet de vous déplacer et dans quelles conditions. Il vous prescrira quelques médicaments qui vous soulageront en cas de diarrhées, d’infections urinaires ou d’autres petits problèmes car l’auto-médicamentation vous est désormais déconseillée.

Certains vaccins sont tolérés pour les femmes enceintes, d’autres non

Voyager comporte parfois des risques sanitaires. Certains pays exotiques sont touchés par des maladies qui exigent d’être immunisée. Idéalement, il faudrait que tous vos vaccins soient à jour avant la grossesse. Si ce n’est pas le cas, parlez-en à votre médecin. Peu d’études ont été faites sur leur compatibilité avec la grossesse et il faut donc rester très prudente. Les vaccins  inactivés contre la polio, le tétanos, la diphtérie sont autorisés chez la femme enceinte tout comme l’anti-méningocoques A et C bien toléré et obligatoire pour les personnes se rendant dans certains pays comme l’Arabie Saoudite. Les vaccins contre le choléra, les hépatites A et B, la grippe ou la rage sont a priori envisageables si vous voyagez dans des zones à risques. Le ROR ou les vaccins contre la coqueluche, la fièvre typhoïde et la tuberculose, la varicelle, le BCG et le vaccin antipoliomyélitique sont contre-indiqués. Le vaccin contre la fièvre jaune est à éviter sauf si vous vous rendez dans une région où les risques d’infections sont très importants. Le mieux serait de pouvoir repousser le déplacement. Dans le cas contraire, il est préférable de le faire au cours du premier trimestre.
 

À lire absolument