Comment se soigner quand on est enceinte ?

Enceinte, hors de question d’avaler n’importe quoi ! De l’alimentation à la médication, il faut faire attention à tout. Les conséquences sur votre santé et sur celle de votre bébé peuvent être très néfastes !

Prévenez tout médecin de votre grossesse

Le premier réflexe à adopter dès l’annonce de votre grossesse est celui d’avertir tout professionnel de santé de votre état (même le médecin du travail). Ils sont tenus par le secret professionnel et pourront prendre des mesures qui seront sans risque pour vous et votre bébé. Si votre radiologue ou même votre dentiste vous demandent si vous êtes enceinte, ce n’est pas de la curiosité ! Et ils ne sont pas non plus devins ! Ils veulent simplement éviter tout examen nuisible à une femme enceinte. Même si vous n’êtes pas tout à fait sûre d’être enceinte, faites part de vos doutes au praticien. Il saura dans tous les cas apporter la bonne solution.

Oubliez l’auto médicamentation !

Vous ne devez JAMAIS prendre le moindre traitement sans l’avis de votre médecin, c’est particulièrement vrai lors d’une grossesse. Si aucun traitement n’est indispensable, arrêtez tout médicament durant les 5 premières semaines de la grossesse. En effet, lorsque l’embryon se construit, les risques de fausse couche ou de malformations sont plus importants. Evitez également les médicaments en fin de grossesse. Certains peuvent gêner le déroulement de l’accouchement ou même nuire au bébé. En cas de doutes sur une prescription, vérifiez toujours les indications « Contre-indiqué pendant la grossesse » ou « Déconseillé chez la femme enceinte ».


~break~Se soigner pendant la grossesse

Essayez autant que possible d’adopter des principes simples d’hygiène et d’alimentation. Ils vous permettront de combattre certains maux sans avoir recours aux médicaments.
– Contre les nausées et vomissements
Le matin, demandez à Jules de vous servir un petit déjeuner léger au lit et levez-vous lentement. Fractionnez vos repas avec une collation toutes les 2/3 heures.
Buvez souvent et en petites quantités. Evitez les aliments gras et/ou difficiles à digérer ainsi que les endroits chauds et reposez-vous. Quand les nausées apparaissent, respirez l’arôme d’un citron coupé ou d’un morceau de gingembre.
– Contre la constipation, les aigreurs…
Vous avez des aigreurs, des brûlures d’estomac ? Oubliez les plats épicés, acides ou les excitants. Mangez moins mais plus souvent et restez assise après les repas.
Si vous souffrez de constipation, la consommation de fibres améliorera votre transit (jusqu’à 30g/jour). Mangez des pruneaux secs, des légumes, des céréales… Pensez également à vous réhydrater en buvant jusqu’à 2 litres d’eau par jour ! Vous préviendrez par la même occasion les infections urinaires.
Pour tous les autres maux il faut bouger, s’oxygéner et adopter une hygiène stricte. Nettoyez le réfrigérateur tous les 15 jours, lavez-vous régulièrement les mains, brossez-vous les dents après chaque repas et prenez rendez-vous chez le dentiste. Reposez-vous autant que possible et évitez toute source de stress… Et si vraiment c’est nécessaire, consultez votre médecin avant d’entamer tout traitement.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire