Neuf Mois pour les sages-femmes 9Love - L'Eshop GrossesseLes meilleures mutuelles grossesse

Pour faire un bébé, soyez bien dans votre assiette  !

L’alimentation joue un rôle important dans la fertilité  : elle peut lui nuire ou la favoriser. Alors comment savoir ce qui est bon pour encourager la venue de bébé  ? Neuf Mois fait le point sur les bonnes habitudes alimentaires.

Des nutriments qui boostent l’ovulation

Il s’agit de la vitamine B9/acide folique, du sélénium, de la vitamine C, de la vitamine E. Eh oui, ça a été démontré par des études scientifiques. Et si vous étiez en carence ? Inutile de faire un bilan vitaminique car le taux de vitamines dans le sang dépend de ce que vous avez mangé sur le moment et varie d’un jour à l’autre. Connaître votre dosage en vitamine C n’a donc aucun intérêt. En revanche, contrairement aux vitamines, le dosage du fer est souvent prescrit à juste escient. La vitamine B9, essentielle pendant la grossesse est aussi très importante dans la période de conception : les légumes et les céréales sont de grandes sources de vitamine B9.

Des calories en suffisance

Ce n’est pas parce que vous allez grossir pendant votre grossesse qu’il faut perdre des kilos avant de concevoir bébé  ! La première chose à ne pas faire quand on souhaite programmer bébé, c’est un régime. Il est prouvé qu’une femme qui mange moins de 1400 Kcal/jour a des troubles de l’ovulation. Si vous avez décidez de faire un enfant, gardez une alimentation équilibrée, à 1800 calories/jour minimum.

Des fruits et des légumes

Assurez-vous de manger régulièrement des fruits et des légumes car ils apportent beaucoup de vitamines indispensables. Par exemple, la vitamine E est apportée par les graisses végétales polyinsaturées. Manger une cuillère d’huile de colza par jour suffit. Les légumes verts à feuilles (épinards, brocolis…) sont remplis d’acide folique.

Privilégiez le régime méditerranéen !

Les dernières études sont formelles : une alimentation à base de fruits, de légumes, de volailles, de céréales complètes et de poissons et de fruits de mer est bénéfique pour la fertilité. En plus d’être idéale pour le transit, ce régime permet de réguler idéalement son poids et apporte des vitamines et minéraux essentiels.

Pédale douce sur la vitamine A

Si l‘action de la vitamine A a été démontrée comme positive pour l’ovulation, elle peut avoir, en excès, une action dangereuse sur l’embryon et provoquer des malformations cardiaques. C’est pourquoi si vous prenez des compléments alimentaires contenant de la vitamine A, il est vivement conseillé de cesser de les prendre dès que vous êtes enceinte. Évitez aussi les compléments alimentaires qui favorisent le bronzage car ils sont riches en vitamine A. Évitez aussi toutes les crèmes au rétinoïde (rétinol) ou encore certains médicaments contre l’acné (antibiotiques) qui sont formellement interdits pendant la grossesse, car abortifs. Dans tous les cas, les compléments vitaminiques alimentaires n’ont pas d’avantages particuliers alors oubliez les !


Optez pour les oméga trois !

Les oméga trois à longue chaîne sont des acides gras particuliers qui sont très importants pour le bien être de l’organisme. En effet, le corps ne peut en produire, il faut donc les consommer régulièrement. On hésite plus à utiliser des huiles riches en oméga trois comme l’huile d’olive, l’huile de noix et on consomme des poissons gras. Mais attention, ceux-ci sont souvent pollués avec des produits toxiques, il faut donc veiller à alterner les petits poissons et les plus gros.

Buvez du thé

Le thé est reconnu pour avoir un grand pouvoir anti-oxydant, très bénéfique. En effet, les anti-oxydants améliorent le métabolisme cellulaire, au contraire des pro-oxydants, comme le tabac, qui font mourir les cellules et détruisent leurs réserves énergétiques. Préférez le thé vert, que vous pouvez laisser infuser longtemps pour faire disparaître la théine.

 

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire