L’infertilité fonctionnelle : qu’est-ce que ça veut dire ?

Il arrive parfois que l’on rencontre des difficultés à tomber enceinte sans qu’aucune cause physiologique n’explique ce problème. On parle alors d’infertilité fonctionnelle. Mais qu’est ce qu’est et surtout comment on parvient à la surmonter ?

Infertilité fonctionnelle : qu’est-ce que ça veut dire ?

Dans 7% des cas d’infertilité, il n’y existe aucune cause apparente : on parle d’infertilité fonctionnelle. Ce type d’infertilité possède une origine psychologique, qui n’est pas forcément facile à déceler tant les profils sont variés.

Infertilité fonctionnelle : à quoi est-elle due?

Si l’infertilité fonctionnelle est connue depuis longtemps, elle n’est pas forcément encore tout à fait comprise. Tout d’abord, l’envie d’enfant peut être si importante et si pressante, qu’elle finit par envahir tout le quotidien du couple : les rapports sexuels finissent par n’avoir d’une seule finalité : la conception d’un enfant, les discussions aboutissent toujours sur la grossesse… au final cela s’avère contre productif. Chez d’autres femmes, le problème est tout autre : la simple idée de devenir mère provoque un bouleversement dans la vie consciente, mais aussi inconsciente, de toute femme. Le passage de l’état de fille à celui de mère n’est pas toujours évident et renvoie aux relations que l’on entretient avec sa propre mère. Les relations tendues que l’on a pu avoir avec ses parents, des souvenirs d’enfance sur lesquels on avait tiré un trait : tout cela peut remonter à ce moment clé de la vie et rendre cette étape difficile à vivre. Enfin les couples vivant des problèmes émotionnels ou psychologiques (perte d’emploi, difficultés dans le couple…) sont souvent concernés : l’organisme de la femme possède une sorte de coupe circuit (le stress intense peut engendrer un arrêt des cycles) qui met en pause l’ovulation tant que l’esprit n’est pas en accord avec le corps : pour concevoir il faut être dans les meilleures conditions. Enfin Il est vrai aussi qu’avec toutes les méthodes de contraception qui existent, le fait d’avoir un enfant relève d’un vrai choix, et cette responsabilité qui en découle, peut peser très lourd sur les épaules d’une jeune femme. De nouvelles questions, conscientes ou, encore une fois, inconscientes peuvent mettre un frein à la conception.


Infertilité fonctionnelle : des solutions existent !

Pour tous ces cas, il existe bien souvent un simple remède contre l’infertilité fonctionnelle : la parole. Mettre des mots sur des désirs, ses angoisses, peut avoir un effet libérateur. On peut s’adresser à son gynécologue, à une amie, ou bien à une personne dont c’est le métier, comme un psychothérapeute. Certaines thérapeutiques alternatives comme l’hypnose ou l’acupuncture peuvent parfois aider à lutter contre ce type d’infertilité. L’important est d’avoir envie d’essayer d’analyser ce qui se joue dans ce désir d’enfant.

Voir les commentaires (1)
  • qu’elle soit fonctionnelle ou non, l’infertilité a des conséquences désastreuses sur la vie des couples. c’est pour cette raison qu’il faut vite consulté un spécialiste pour savoir les causes de son incapacité a procréer; plus tot vous connaissez pourquoi vous n’arrivez pas a avoir d’enfants, mieux ce sera; c’est en effet à cette seule condition que vous pourrez vous tourné vers des personnes ressources qui pourront vous orienter vers des solutions idoines; il faut avoir a l’esprit que des solutions existes quelques soies les causes de votre infertilité; des centres de PMA implantés dans de nombreux dont l’ukraine, l’espagne, la belgique, la grèce ou la russie viennent en aide à des milliers de couples infertiles ou stériles;

Laisser votre commentaire