Neufmois.fr » Au fil de l'actu » Actus bĂ©bĂ© » Le vaccin DTP bientĂŽt de nouveau vendu seul ?

Le vaccin DTP bientÎt de nouveau vendu seul ?

Le Conseil d’Etat a donnĂ© hier raison aux rĂ©calcitrants Ă  la vaccination : selon cette haute autoritĂ©, les vaccins obligatoires doivent ĂȘtre vendus sans ajouts de valences seulement recommandĂ©es. Dont acte
 Sauf que le MinistĂšre de la SantĂ© planche justement sur l’élargissement de l’obligation vaccinale
.

Pour l’instant encore, il n’y a que les vaccins contre la diphtĂ©rie, le tĂ©tanos et la poliomyĂ©lite Ă  ĂȘtre obligatoires en France. Selon l’avis du Conseil d’Etat, publiĂ© mercredi, ces vaccins obligatoires doivent ĂȘtre disponibles seuls, c’est-Ă -dire sans ĂȘtre associĂ©s Ă  d’autres valences non obligatoires, fussent-elles recommandĂ©es. Un dĂ©lai de six mois a Ă©tĂ© accordĂ© par le Conseil d’Etat pour que ces vaccins sous la seule forme obligatoire soient de nouveau largement commercialisĂ©s. VoilĂ  donc le MinistĂšre de la SantĂ© « enjoint de prendre les mesures nĂ©cessaires pour rendre disponibles ces vaccins » sans les valences non obligatoires. Pour le Conseil d’Etat, c’est du bon sens : « La loi, qui n’impose que trois obligations de vaccination, implique nĂ©cessairement qu’il soit possible de s’y conformer en usant de vaccins qui ne contiennent que ces trois vaccinations ». Mais il ne faut pas lire dans la dĂ©cision du Conseil d’Etat un aval Ă  la suspicion concernant les Ă©ventuels risques des vaccins. Sur ce point, le Conseil d’État a Ă©tĂ© clair : « Aucun Ă©lĂ©ment sĂ©rieux n’est apportĂ© sur l’existence d’un risque d’atteinte Ă  l’intĂ©gritĂ© de la personne et de mise en danger d’autrui ».

Vers un Ă©largissement de l’obligation vaccinale ?

VoilĂ  donc une belle victoire pour les signataires de la pĂ©tition du Pr Henri Joyeux et pour tous les parents trĂšs circonspects devant les effets secondaires supposĂ©s des vaccins qui avaient dĂ©posĂ© plainte. Sauf que l’arrĂȘt du Conseil d’Etat prĂ©cise que l’obligation serait caduque si, entre temps, la loi Ă©voluait en matiĂšre d’obligation vaccinale. Un point sur lequel le MinistĂšre de la SantĂ© et le ComitĂ© Technique de Vaccination rĂ©flĂ©chissent depuis quelques temps, en raison de la baisse importante de la couverture vaccinale pour les valences recommandĂ©es. Le prochain calendrier vaccinal prĂ©sentera-t-il un Ă©largissement de l’obligation vaccinale ? Cela rendrait sans doute service aux laboratoires pharmaceutiques, confrontĂ©s Ă  la difficultĂ© de fabriquer et commercialiser Ă  nouveau ce DTP, suspendu depuis 2008 en raison de risques allergiques, dans un dĂ©lai que la plupart des experts interrogĂ©s estiment « intenable », en raison notamment des dĂ©lais nĂ©cessaires aux Ă©tudes cliniques obligatoires indispensables avant toute autorisation de mise sur le marché 


À lire absolument