Enceinte, peut-on se faire vacciner sans danger?

Enceinte, l’organisme est plus fragile vis-à-vis des infections. Pendant la période hivernale, le virus de la grippe est particulièrement virulent et peut être dangereux pour maman et bébé. Les autorités sanitaires recommandent donc aux femmes enceintes de se faire vacciner. Une étude récente démontre l’intérêt des vaccins et souligne l’innocuité de ceux-ci pendant la grossesse.

Grippe, coqueluche… que risque-t-on enceinte ?

Quand on est enceinte, on est plus fragile vis-à-vis des agents infectieux. Le virus de la grippe peut provoquer de fortes fièvres préjudiciables pour la mère et l’enfant. Pire, la grippe peut provoquer des pneumonies ou des fausses couches. La coqueluche est une maladie très contagieuse qui peut être très grave pour le nourrisson. On recommande donc à l’entourage d’un nouveau-né de se faire vacciner car la vaccination contre la coqueluche ne peut se faire qu’à partir du deuxième mois, à la naissance bébé n’est donc pas protégé.

La vaccination contre la grippe, sans danger, est essentielle pour protéger le nourrisson

L’étude, parue dans la revue Pediatrics s’est intéressée à l’impact de la vaccination des femmes enceintes sur la santé des nourrissons. L’étude s’est déroulée entre 2004 et 2014. Des milliers de naissances ont été étudiées et la santé des nouveaux-nés à été notée jusqu’à 6 mois, ce qui est une première. Les scientifiques voulaient étudier si la vaccination des mères (vaccination contre la diphtérie, le tétanos, la coqueluche et contre la grippe) pendant la grossesse induisait des problèmes de santé chez les nourrissons. Il en ressort qu’il n’existe aucun lien entre l’hospitalisation des nourrissons et la vaccination des femmes enceintes. La vaccination est donc tout à fait recommandée pendant la grossesse car elle est sans risque pour l’enfant et qu’elle le protège de maladies graves.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire