Neufmois.fr » Au fil de l'actu » Actus bĂ©bĂ© » Une blogueuse dĂ©culpabilise toutes les mamans qui n’ont pas rĂ©ussi Ă  allaiter

Une blogueuse dĂ©culpabilise toutes les mamans qui n’ont pas rĂ©ussi Ă  allaiter

©Constance Hall/Facebook

Il y a des mamans qui prennent plaisir Ă  allaiter bĂ©bĂ©. D’autres qui n’ont pas souhaitĂ© partager ce lien, ou certaines qui ont essayĂ© mais qui n’ont pas aimĂ©. Constance Hall, maman devenue Ă  prĂ©sent une cĂ©lĂšbre blogueuse, ne fait partie d’aucune de ces catĂ©gories. En effet, l’Australienne de 32 ans a toujours allaitĂ© ses enfants, mais jamais sans difficultĂ©. Dans un post publiĂ© sur sa page Facebook le 24 fĂ©vrier 2016, elle a parlĂ© ouvertement de l’allaitement, afin de dĂ©culpabiliser toutes les mamans qui ont essayĂ©, sans jamais y arriver.

AprĂšs avoir dĂ©nigrĂ© les diktats de la minceur et saluĂ© toutes les mĂšres imparfaites, cette maman de 4 enfants a dĂ©cidĂ© de parler d’un sujet qui fait souvent polĂ©mique : celui de l’allaitement. La jeune femme a alors postĂ© une photo d’elle allaitant ses jumeaux sur Facebook, en demandant alors Ă  toutes les mamans de relativiser, et de ne pas se dire qu’à chaque obstacle rencontrĂ©, cela veut dire qu’on ne va pas y arriver.

Ce n’était pas ce qu’elle pensait

Constance Hall Ă©tait trĂšs excitĂ©e Ă  l’idĂ©e d’allaiter son premier enfant, avec ce lien si spĂ©cial que partagent une mĂšre et bĂ©bĂ©. Mais la rĂ©alitĂ© Ă©tait tout autre
 Ce n’était pas aussi « glamour » qu’elle le pensait : « des douleurs suite Ă  des saignements, de crevasses et de tĂ©tons irritĂ©s au possible par un bĂ©bĂ© qui tĂšte innocemment et qui me causait, sans le savoir, une vĂ©ritable agonie. »

Évidemment, il fallait aussi apprendre Ă  bĂ©bĂ© Ă  tĂ©ter, ce qui n’était chose simple, et davantage « difficile et frustrant » pour la jeune maman. Le fait d’allaiter l’a rendue bien plus aigrie
 Elle confie Ă©galement qu’une fois Bill, son mari, lui avait demandĂ© si elle avait besoin de quelque chose. Elle lui a rĂ©pondu en lui lançant un objet contre la porte. PlutĂŽt radicale comme rĂ©ponse !


Pomper le lait, et puis quoi encore ?!

S’il y avait bien quelque chose qu’elle a dĂ©testĂ© au plus haut point, c’était pomper son lait. Elle a Ă©crit : « Un tĂ©ton qui est aspirĂ© dans une pompe mammaire ressemble Ă  la photo de la bouche d’un enfant collĂ© contre une vitre. C’est juste oppressant et pas naturel du tout. » RĂ©sultat ? Plus jamais elle ne pompera son lait parce que c’est, pour elle, un vĂ©ritable supplice.

À prĂ©sent, c’est le lait infantile

Depuis que Constance Hall est passĂ© au lait infantile, elle se sent bien plus en paix avec elle-mĂȘme. D’ailleurs, pour elle, le lien avec bĂ©bĂ© ne rĂ©side pas dans le fait d’allaiter ou non. La blogueuse explique son lien avec ses enfants s’est renforcĂ© depuis qu’elle a arrĂȘtĂ© d’allaiter puisqu’elle se sentait plus sereine. Le principal est donc d’ĂȘtre en paix avec soi-mĂȘme avant tout.

Pour elle, aucune maman n’a Ă©chouĂ©, qu’elle allaite ou pas, qu’elle ait changĂ© d’avis, qu’elle n’ait jamais souhaitĂ© le faire, ou bien qu’elle n’ait pas eu le choix. Car savez-vous quel est le vĂ©ritable succĂšs ? « BĂ©bĂ© a mangĂ© ! » conclut-elle.

©Constance Hall/Facebook

©Constance Hall/Facebook



À lire absolument