Neufmois.fr » Au fil de l'actu » Actus bĂ©bĂ© » StĂ©rĂ©otypes de genre : dĂšs 9 mois, les bĂ©bĂ©s prĂ©fĂ©reraient les jouets destinĂ©s Ă  leur sexe

Stéréotypes de genre : dÚs 9 mois, les bébés préféreraient les jouets destinés à leur sexe

DĂšs 9 mois, les petits garçons prĂ©fĂšrent les cowboys et les petites voitures, et les petites filles les poupĂ©es et les dĂźnettes… C’est du moins la conclusion d’une Ă©tude rĂ©alisĂ©e par des chercheurs de la City University de Londres et de l’University College, publiĂ©e par la revue Infant and Child Development. En Ă©tudiant les choix de jouets de jeunes enfants ĂągĂ©s de 9 Ă  17 mois, ils ont en effet constatĂ© que ces choix Ă©taient significativement sexuellement diffĂ©renciĂ©s avant mĂȘme que les bĂ©bĂ©s n’aient construit une vĂ©ritable identitĂ© de genre.

Une manifestation trÚs précoce des stéréotypes de genre

Les 101 enfants ont Ă©tĂ© observĂ© dans leur crĂšche habituelle, sans la prĂ©sence de leurs parents. Ils pouvaient choisir de jouer avec une poupĂ©e, une pelleteuse, une marmite, ou un ours en peluche rose ou bleu. Parmi les enfants, les chercheurs ont distinguĂ© 3 groupes : les 9-17 mois, les 18-23 mois et les 24-32 mois. Si des prĂ©fĂ©rences stĂ©rĂ©otypĂ©es sont observĂ©es au sein de chaque groupe, elles se renforcent avec l’Ăąge, Ă  mesure que les enfants constatent et intĂ©riorisent les diffĂ©rences sexuelles.

Explications biologiques ou facteurs sociaux ?

Pour expliquer ces choix diffĂ©renciĂ©s, les chercheurs avancent l’influence de l’environnement et du dĂ©veloppement, mais Ă©galement des facteurs biologiques.  » En raison de diffĂ©rences biologiques, les garçons affichent davantage d’aptitudes et d’intĂ©rĂȘt pour la rotation mentale et le traitement spatial, tandis que les filles prĂ©fĂšrent observer les visages et ont de meilleures capacitĂ©s en termes de motricitĂ© fine et de manipulation d’objets.« , explique Brenda Todd, professeur de psychologie Ă  la City University.

On retombe cependant sur l’Ă©ternel dilemme de l’Ɠuf et de la poule : et si les enfants montraient des diffĂ©rences d’aptitudes et de comportements parce qu’ils ont dĂ©jĂ  Ă©tĂ© habituĂ©s Ă  jouer avec ce genre de jouets, dans leur famille comme dans les crĂšches ? Quelles que soient les dĂ©marches Ă©ducatives des parents, on ne peut nier qu’il est difficile d’Ă©chapper aux stĂ©rĂ©otypes de genres, et ce dĂšs le plus jeune Ăąge. Au temps pour la thĂ©orie du genre, trĂšs en vogue !

À lire absolument

Laisser un commentaire