10 conseils pour trouver la nounou de choc dont vous rêvez pour bébé

Vous pensez que mettre au monde votre bébé sera votre plus grand défi ? C’est sans doute parce que vous ne vous êtes pas encore mis en quête de trouver le Graal, la perle rare, la « supercalifragilisticexpialidocious » Mary Poppins ! En clair, la nounou idéale ! Voici nos 10 conseils pour ne pas passer à côté de cette fée.

Transformez-vous en un inspecteur gadget de choc…

Menez l’enquête. Interrogez le voisinage, allez dans les parcs pour discuter avec des parents et des nounous en exercice. Écoutez secrètement les conversations au supermarché du coin. Chaque indice semé vous permettra d’établir une liste d’assistantes maternelles à contacter. Au cours de votre recherche, restez discrète. Les nounous de haut vol sont convoitées. D’autres mamans sont sur le coup. Tapies dans l’ombre, elles guettent leur proie, espérant elles aussi décrocher le Graal.

N’ayez pas peur de mettre à mal votre forfait téléphonique

Appelez-les pour connaître leurs disponibilités (ben oui, si vous attendiez votre bébé comme le Messie, pas elles), leurs tarifs et leurs horaires. Demandez également quel est le nombre d’enfants dont elles s’occuperont en plus du vôtre, et l’âge de ces derniers. S’ils sont bien plus jeunes ou au contraire bien plus âgés que votre bébé, cela risque de poser un problème au niveau des rythmes et des activités. De même que si elles gardent trois nourrissons, ce n’est pas terrible non plus. En fonction de ce premier contact, à vous de voir si cela vaut la peine de les rencontrer.

Durant l’entretien, confirmez avec l’assistante maternelle ses tarifs

Mieux vaut être clair sur le sujet dès le départ. Vérifiez de nouveau si sa disponibilité entre en résonance avec votre propre agenda et fixez une date potentielle de début de contrat. Ce rendez-vous est également l’occasion d’aborder la question des indemnités journalières et des repas. Lors de votre passage, généralement, l’assistante maternelle vous proposera une visite guidée de son appartement ou de sa maison. Ne soyez pas gênée et acceptez ce tour d’horizon. Si elle oublie ce détail, demandez quand même à jeter un coup d’œil.

N’oubliez pas que c’est en ces lieux que votre enfant va évoluer dans les prochains mois. Cette visite vous permettra de voir concrètement où votre bébé va jouer, manger, faire sa sieste…

Renseignez-vous sur les équipements dont elle dispose

Y a-t-il suffisamment de couchages pour les petits ? Possède-t-elle une poussette ou devrez-vous lui laisser la vôtre les jours de garde ? A-t-elle des jouets adaptés à votre enfant ? Si elle vit en pavillon, a-t-elle un jardin où il pourra jouer en toute sécurité ? Si elle est en appartement, y a-t-il une salle de jeu ? Si elle est amenée à déplacer l’enfant en voiture, a-t-elle un siège auto ?

Informez-vous sur une journée type

Personnellement, il était hors de question que mon petit monstre reste confiné à l’intérieur. Bonne pioche, elle sort les enfants au parc, à la médiathèque où des activités sont proposées aux tout-petits et n’hésite pas à les emmener en balade dès que le temps le permet.

Confiez son enfant à une personne que l’on ne connaît pas reste difficile

Il faut vraiment que s’instaure une confiance mutuelle. Aussi, il est préférable d’aborder immédiatement les questions qui fâchent. Par exemple, la punition. Quelles seront ses méthodes pour réprimander votre enfant en cas de crise ? Personnellement, j’essaye toujours de comprendre ce qui met mon fils en colère. Mais, j’avoue que parfois je l’envoie au coin pendant deux minutes, histoire qu’il se calme et que la pression redescende d’un cran.

Pour l’instant, l’assistante maternelle n’a pas eu besoin de mettre mon fils en retrait. Parce qu’au final, les bêtises il les réserve surtout pour papa et maman. C’est vrai qu’il se dégage une autorité naturelle de ma nounou. Mère de quatre grands enfants, elle a l’habitude de gérer les conflits. Et quand je les croise, ils sont polis, souriants et épanouis. Tout ce que je souhaite à mon propre fils.

Soyez également en accord avec les questions de santé

Si votre enfant a le nez qui coule, mal aux dents ou s’est fait une bosse, a-t-elle de quoi le soulager ? Ma nounou est très branchée homéopathie mais, si mon fils fait des poussées dentaires extrêmement douloureuses, je l’invite à lui donner du Doliprane pour nourrisson. Dans ce cas, elle me demande de lui laisser une ordonnance médicale datant de moins de six mois. En cas de gros pépin, l’assistante maternelle appellera les urgences pédiatriques ou emmènera l’enfant directement à l’hôpital. A condition bien évidemment de lui avoir remis un document l’autorisant à déplacer votre enfant en voiture.


Si votre nanny est en congés payés ou en arrêt maladie

Peut-elle vous recommander deux ou trois autres assistantes maternelles qui pourront prendre le relais durant cette période ? Cela vous permet également de savoir si elle est intégrée dans un réseau de nounous avec qui elle peut discuter sur leurs méthodes d’approches, partager leurs bons plans, faire des sorties communes avec les autres enfants.

Vient ensuite le temps de l’adaptation…

…qui contrairement à ce que l’on pourrait égoïstement penser, ne concerne pas uniquement l’enfant. En effet, votre bébé est aussi un nouveau venu dans la vie de la nounou. Si ce temps permet à votre progéniture de se familiariser avec son nouvel environnement, il permet aussi à l’assistante maternelle de découvrir qui est votre bébé : son caractère, son rythme, ses petites habitudes, etc.

Le lien se crée petit à petit ou pas du tout. Car, si vous avez trouvé l’assistante maternelle de vos rêves, bébé ne sera peut-être pas du même avis. Si vous tombez sur une pro, c’est elle qui vous dira s’il est possible ou non de poursuivre l’aventure.

Les parents souhaitent que leur enfant reçoive de l’attention et de l’affection

Durant les premiers jours, assurez-vous que votre nounou vous fasse un compte-rendu de la journée. Est-il sorti ? A-t-il bien mangé ou a-t-il fait la grimace (une fois de plus) devant le succulent plat que vous avez mis une plombe à préparer (je digresse) ? De quelle couleur étaient ses selles ? Etc.

Quel que soit votre choix, optez pour la personne avec qui vous vous sentez à l’aise et en confiance. Elle ne sera peut-être pas parfaite mais, sûrement bourrée de qualités humaines. Et surtout, ayez l’esprit ouvert, car, si la profession est majoritairement féminine, il existe également des assistants maternels tout aussi compétents.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire