Grossesse : qui doit être rapidement au courant de l’arrivée prochaine de bébé ?

Quand bébé s’annonce, l’heureux papa, les futurs grands-parents, vos copines (de toujours bien sûr), sont les premiers au courant  … Mais quand l’annoncer à votre employeur ? Et quelles sont vos obligations vis-à-vis de l’administration en tant que future maman ? Neuf Mois vous dit tout !

Y a-t-il un délai pour annoncer sa grossesse à son employeur ?

Le délai légal pour annoncer sa grossesse à son employeur c’est avant le départ en congé maternité ! Bon on vous conseille quand même de ne pas attendre autant, qui plus est il va sûrement s’en apercevoir tout seul au bout d’un moment. Selon votre situation, vous aurez intérêt à retarder la nouvelle pour ne pas stresser votre patron ou au contraire à l’annoncer tôt. Quoi qu’il en soit vous ne pouvez pas être sanctionnée pour avoir révélé votre grossesse. De plus vous avez plus intérêt à le dire vite car dès l’annonce de votre grossesse vous bénéficiez de la protection contre le licenciement, d’autorisations d’absence pour examens médicaux obligatoires et  pour les plus chanceuses, d’une réduction du temps de travail.

Commencez par l’annoncer de vive voix à votre employeur, puis envoyez une lettre recommandée au service du personnel contenant le certificat médical qui précise votre état et la date présumée de l’accouchement.

Quand s’occuper des démarches administratives pour l’arrivée de bébé ?

Pour bénéficier de la prise en charge par votre caisse d’Assurance maladie (CPAM, RSI, MSA ou à l’administration pour les fonctionnaires), des examens et visites et d’un congé maternité rémunéré, il faut lui avoir envoyé avant la fin du 3ème mois de grossesse (14 semaines) le volet rose de la déclaration de grossesse. Cette déclaration, intitulée « vous attendez un enfant », vous est remise par votre gynécologue, sage-femme ou médecin traitant, lors du premier examen médical. Si vous ne travaillez pas, vous pouvez relever de l’Assurance maladie de votre conjoint, partenaire ou concubin et, à défaut, demandez vite une couverture maladie universelle (CMU) à la CPAM. Les deux autres feuillets, bleus, de la déclaration de grossesse sont destinés à votre caisse d’allocations familiales pour l’étude de vos droits aux allocations : la prestation d’accueil du jeune enfant du 4e mois aux 3 ans de l’enfant, la prime à la naissance, le RSA, l’aide au logement. Ces prestations dépendent des ressources du foyer.

Voir Aussi

À quel moment demander une place en crèche ?

Dans la plupart des grandes villes, la pré-inscription en crèche est une démarche administrative qui s’effectue dès la déclaration de grossesse en main.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire