Inscrire bébé dans une crèche municipale : quand et comment m’y prendre ?

Vous êtes enceinte depuis quelques mois déjà alors « BRAVO » ! C’est une super nouvelle. Mais en ce moment, vous vous demandez peut-être à partir de quand vous devez effectuer les démarches pour l’inscription de votre bébé dans une des crèches qui vous entourent ? Alors pour vous faciliter le travail, voici les modalités d’inscription selon les crèches, car ici on parlera ici des crèches municipales, à vos calendriers les futures mamans !

La crèche municipale, ce qu’il faut savoir pour y inscrire bébé

Il est important d’aller se renseigner le plus tôt possible auprès de sa mairie ou du service petite enfance afin de connaitre les conditions d’inscription. Souvent les mairies organisent des réunions
d’informations pour les parents afin de vous expliquer les différents modes de garde de votre commune, arrondissements… A la fin de celle-ci généralement on vous distribue un dossier d’inscription. A noter qu’avant la naissance de votre enfant, il est recommandé de faire une pré-inscription dans plusieurs crèches au niveau de la commune et du département. Tout dépend de votre mairie, mais la plupart du temps c’est autour du 5ème ou 6ème mois de grossesse que les démarches sont entreprises.

Quels documents fournir pour inscrire bébé à la crèche ?

Il vous faudra penser à :

  • La carte nationale d’identité
  • Un des justificatifs de domicile suivants (facture d’électricité ou de gaz de moins de trois mois ou échéancier en cours)
  • Le dernier avis d’imposition ou de non-imposition sur le revenu
  • Le dernier avis d’imposition pour la taxe d’habitation
  • En cas d’hébergement : une attestation sur l’honneur de l’hébergeant avec copie de sa pièce d’identité
  • Les 3 derniers bulletins de salaire des 2 parents ou le dernier avis d’imposition
  • Le livret de famille ou l’acte de naissance si l’enfant est né, ou bien la copie de la décision d’adoption le cas échéant

Comment monter le dossier d’inscription de bébé à la crèche ?

Vous allez devoir décider entre un accueil en temps complet ou un temps partiel. Et qu’est-ce que ça veut dire ? Pour l’accueil à temps plein il s’agit d’un type d’accueil qui est proposé pour les familles dont les deux parents ont un emploi à temps complet ou bien l’un des deux parents est en recherche active d’emploi, de ce fait vous pouvez demander un accueil pour votre bambin du lundi au vendredi en journée complète. Cet accueil fait l’objet d’un contrat qui précise les horaires d’accueil quotidiens sur la semaine. L’accueil à temps partiel est quant à lui un type d’accueil qui s’adresse aux parents qui travaillent à temps partiel ou qui disposent d’un mode de garde à domicile en complément. Il est défini en fonction des besoins exprimés par la famille. Il familiarise l’enfant à la vie en collectivité et favorise sa socialisation.

Une fois le type d’accueil choisi, on vous demandera de choisir 4 ou 5 choix de crèches qui vous seront proposés et de les prioriser (le numéro 1 sera celle qui est la plus proche de chez vous etc…) Voilà, vous avez rempli tout le dossier d’inscription, vous l’avez rendu en temps et en heure ! Maintenant vous allez cogiter à savoir si oui ou non, vous allez avoir le fameux « cézam » et pouvoir reprendre sereinement votre travail suite à votre congé maternité…

Comment se déroule la pré-rencontre avec une des crèches ?

Généralement vous allez être contactés par la directrice de la crèche numéro 1 afin de participer à une réunion d’informations sur la future rentrée de bébé. Puis, lors de cette réunion, tous les thèmes seront abordés (section, projet pédagogique, équipe…) et surtout posez toutes les questions qui vous angoissent. Il n’y a pas de question bête !

Voir Aussi

La réponse tant attendue via la commission

Après il faudra attendre patiemment la commission en mai pour les entrées qui s’échelonnent de septembre à octobre et l’autre en octobre pour les entrées de novembre à janvier. A l’issue de cette commission vous recevrez la réponse soit par courrier, soit par téléphone pour vous informer si oui ou non vous avez une place. Si la réponse est positive c’est top, vous allez contacter la directrice afin de convenir d’un rendez-vous pour finir l’inscription et définir votre contrat horaire, et programmer l’adaptation de bébé. Si la réponse est négative, ne paniquez pas, il se peut parfois que des désistements se font et vous êtes alors sur liste d’attente ou bien il faudra vous tourner vers d’autres modes de garde.


A propos des autres crèches, que faut-il savoir ?

Pour les autres structures qui ne relèvent pas des commissions comme les micros crèches, les crèches privées, associatives, parentales… Les inscriptions se font directement avec la directrice de l’établissement, alors allez-y également le plus tôt possible afin de voir la disponibilité selon le mois où vous souhaiteriez débuter l’adaptation de votre enfant.

Pour conclure, pour éviter de générer du stress en plus on vous recommande de prendre les devants le plus tôt possible pour ne pas vous retrouver coincés à la naissance de bébé sans mode de garde ! Et puis si malheureusement vous n’avez pas eu de place en crèche municipale, ni crèches privées, ne déprimez pas, il y d’autres solutions comme les assistantes maternelles !

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire