En quoi ce poulpe en peluche peut-il aider les bébés nés prématurés ?

Mettre au monde un bébé prématurément est difficile psychologiquement pour les jeunes parents. Voir son enfant dans une couveuse, en soin néonatal, chaque jour, sans pour autant le prendre dans ses bras, être inquiet de son état de santé, des séquelles qu’il pourrait avoir à l’avenir… Tout cela est très difficile pour le père et la mère, mais aussi pour le petit bout. Mais un hôpital semble avoir trouvé une solution pour aider ces nourrissons à trouver du réconfort…

Un poulpe fabriqué au crochet apaiserait le tout-petit

En novembre dernier, l’hôpital Poole, situé en Angleterre, au Royaume-Uni, a fait part dans un communiqué que les médecins voyaient des effets bénéfiques sur les bébés nés prématurés qui caressent un poulpe, fabriqué au crochet. En effet, Daniel Lockyer, sage-femme du service néonatal à l’hôpital, a déclaré au site américain Huffington Post que les parents de bébés nés prématurément sont ravis de voir leur tout-petit trouver du réconfort auprès de leur petit ami aquatique : « Les parents nous disent déjà que leurs bébés semblent plus calmes avec leur ami le poulpe pour leur tenir compagnie, nous sommes impatients de continuer avec ce projet à l’avenir », a ajouté Daniel Lockyer. Si l’hôpital a décidé de tester ce projet, c’est après avoir entendu parler des effets que ce poulpe avait sur des bébés nés prématurés dans d’autres hôpitaux. Une idée qui semble provenir du « Projet Octo », au Danemark.

Mais pourquoi un poulpe ?

Pourquoi ce poulpe serait le meilleur ami d’un nourrisson ? Pourquoi pas un chien ou même un chat, voire un dauphin ? Dans le communiqué de presse envoyé par l’hôpital Poole, on apprend que les tentacules du poulpe rappellent à ces bébés nés prématurés le cordon ombilical, qui les relie à leur mère. Pour ces bébés, grâce aux tentacules, ils ont l’impression d’être encore dans le ventre de leur maman, se sentant alors réconfortés, et plus calmes. Kat Smith, qui a mis au monde ses jumelles après seulement 28 semaines de grossesse a appuyé ce sentiment. Au site Bournemouth Daily Echo, elle explique que ses filles ressentent beaucoup d’amour envers leur poulpe. La mère des deux petites puces, baptisées Jasmine et Amber, a également ajouté que lorsqu’elles dorment, « elles tiennent fermement les tentacules », comme pour se sentir en sécurité…

L’hôpital a donc la ferme intention de continuer à utiliser ces poulpes fabriqués au crochet, impressionné par l’impact que ces peluches ont eu sur ces petits patients. Kat Smith, la maman de jumelles, n’en revient toujours pas : « C’est incroyable comme quelque chose de si simple peut réconforter un bébé et l’aider à se sentir mieux. » On s’en voudrait presque de ne pas y avoir pensé plus tôt…


bebes-nees-prematurees-poulpe-fabrique-au-crochet-jumelles

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire