Accouchement prématuré : ces clichés incroyables nous rappellent toute l’intensité d’une naissance

L’histoire que nous vous racontons aujourd’hui est celle de Shannon Waters, une physicienne qui était enceinte de 40 ans lors de sa deuxième grossesse. Mais lorsqu’elle attendait cet enfant, sa poche des eaux s’est rompue, 6 semaines avant le terme de la grossesse, l’obligeant à accoucher de sa fille, Atira, prématurément. Même si tout ne s’est pas passé comme prévu, la photographe de naissance de Shannon, Ashley Marston, a pu suivre l’arrivée du bébé en nous offrant de splendides clichés, des moments riches en émotions, des instants incroyables. On vous propose ici de découvrir les photos…

Naissance prématurée, comment faire face à cet instant compliqué pour une mère et son enfant ?

Après l’accouchement qui s’est déroulé sans problème, la petite Atira, née prématurément, a dû être immédiatement admise en soins intensifs néonataux pour être surveillée. « Je n’ai pu la tenir dans mes bras que pendant à peine une minute avant que les pédiatres ne la reprennent pour l’examiner », a déclaré Shannon au Huffington Post. « J’étais inquiète, mais je savais que nous étions dans un bon hôpital, et elle avait l’air en bonne santé quand je l’ai tenue. Alors j’ai essayé de rester calme et je me suis assise là avec le médecin alors qu’on me recousait ».

Accouchement prématuré 1

La jeune explique ensuite qu’il s’est passé environ une demie-heure avant que les médecins ne lui demandent si elle souhaitait voir sa fille. Et comme vous pouvez l’imaginer, ce fût un moment très intense pour la maman de voir sa fille sous couveuse en soins intensifs. « Je venais de passer un accouchement extrêmement intense : ma poche des eaux s’est rompue vers 20 heures 30, et je pense que le bébé est né un peu après 3 heures du matin. Et là je l’ai vue dans une couveuse« , a confié Shannon. Atira était sous antibiotiques pendant les premières 48 heures après sa naissance et est restée dans l’unité des soins intensifs pendant deux semaines. Heureusement, depuis, c’est une petite fille en parfaite santé. 

Ashley Marston

Malgré le caractère inattendu de son accouchement et le chaos général qui l’a entouré, Shannon a déclaré qu’elle était vraiment reconnaissante d’avoir des photos pour se souvenir de ce moment. « Même en racontant cette histoire, quatre mois plus tard, l’intensité de l’expérience a un peu disparu. Mais quand je regarde ces photos, c’est comme si j’y étais à nouveau. Quand je les vois je sais que j’ai fait tout ce que je pouvais à l’époque pour aider ma fille à venir au monde. J’étais forte et tout s’est bien passé ».


Accouchement prématuré 3

Accouchement prématuré 4

 

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire