Un bon apport en oméga 3 pour limiter les risques de prématurité ?

Les oméga 3 sont des lipides essentiels pour notre corps. Mais ce n’est pas tout ! En plus d’être bons pour la santé, ceux-ci auraient un effet protecteur pendant la grossesse contre les accouchements prématurés ! C’est en tous cas ce qu’a conclu une nouvelle analyse scientifique.

Qu’est ce que les oméga 3 ?

Les oméga 3 sont des acides gras polyinsaturés. Ce sont des lipides particuliers dont notre corps a besoin chaque jour car il est incapable de les fabriquer lui-même. Ainsi notre alimentation doit fournir régulièrement des aliments contenant des oméga 3. Ces acides gras ont de nombreuses vertus, ils permettent par exemple de diminuer le taux de triglycérides et de faire baisser la pression artérielle, ce qui est excellent pour la santé cardiovasculaire. On trouve essentiellement les oméga 3 dans les poissons comme le hareng, la truite, le maquereau, la sardine mais aussi dans certaines huiles végétales comme l’huile de lin ou de colza.

Une nouvelle étude montre que les oméga 3 permettraient de lutter contre la prématurité

Les naissances prématurées concernent près de 15 millions de bébés dans le monde. Si de nombreux progrès ont été réalisés en matière de soins et réanimation des enfants prématurés, certains bébés nés beaucoup trop tôt peuvent souffrir de séquelles plus ou moins graves. Si certains facteurs conduisant à la prématurité commencent à être connus, les équipes médicales ont encore trop peu de moyens pour éviter la prématurité. Le lien entre l’alimentation et les naissances prématurées a été étudié et les résultats de nombreuses études viennent d’être analysés.


Les femmes enceintes qui consommaient régulièrement des oméga 3 avaient 11% de risques en moins d’avoir des enfants nés prématurément (nés avant 37 semaines) et 42% d’avoir des enfants prématurés précoces (nés avant 34 semaines). Le risque d’accoucher d’enfant de faible poids était aussi diminué de 10%. L’apport quotidien d’oméga 3 permettrait ainsi de diminuer les risques de mortalité et morbidité périnatal. L’apport d’oméga 3 pendant la grossesse pourrait aider à lutter contre la prématurité.