Téléchargez l'application Neuf Mois
Neuf Mois pour les sages-femmes 9Love - L'Eshop GrossesseLes meilleures mutuelles grossesse

Qu’est-ce que le « cellfie », le nouveau cliché à la mode chez les futurs parents ?

Le « cellfie » serait-il sur le point de rendre totalement has been le fameux selfie ?  Eh bien, c’est ce que porte à croire la nouvelle tendance venue de Grande-Bretagne. Contraction des mots « cellule » et « selfie », le « cellfie » est un cliché qui montre une toute première image de bébé le jour sa conception. Alors, convaincues ?

Une première photo de bébé

Pour avoir la chance d’avoir un « cellfie », c’est dans les services de fécondation in vitro que ça se passe. La technique appelée embryoscope prend des photos de l’embryon fécondé dans un but bien précis : sélectionner l’embryon le plus sain pour la transplantation. Très bientôt, les parents pourront même demander d’imprimer les clichés pour les mettre dans leurs albums de famille.

Toutes ces images vont bien au-delà des simples échographies de bébé dans l’utérus. Elles représentent le commencement. Pourtant, pour un œil non averti, les groupes d’une ou deux cellules ne sont pas si différents les uns des autres. Mais qu’importe, pour les parents cela représente l’accomplissement de leur désir d’enfant. Ainsi, les cliniques qui utilisent ce service permettront aux futurs parents d’outre-manche de se familiariser avec leurs embryons alors qu’ils sont encore en laboratoire.

Créer un premier lien avec bébé

Le professeur Charles Kingsland, qui exerce au centre de fertilité Hewitt de Liverpool, a déclaré au Sunday Telegraph :  » C’est la technologie du time-lapse qui nous a permis d’obtenir toutes ces images ». Le time-lapse est un ensemble de photos mises bout à bout créant ainsi une vidéo qui présente l’évolution de l’objet photographié sur une période longue.

https://www.youtube.com/watch?v=8jk52xJO2RM

Jaycie Jones, 2 ans, est l’un des premiers bébés à avoir bénéficié de cette technologie innovante au Care Fertility de Nottingham. Ses parents, Paula Chapman, 38 ans, et Paul Jones, 35 ans, ont maintenant un dossier complet du développement de leur petite puce, des premiers instants de sa conception à sa naissance. Wanda Georgiades, responsable du service au Care Fertility, a déclaré que les parents demandaient de plus en plus à voir les cellfies de leur progéniture.

Des innovations à but médical

Pendant ce temps, au Brésil, les chercheurs ont recours aux nouvelles technologies pour représenter le fœtus de manière réaliste en utilisant des IRM en couches et des images échographiques. Ainsi, les parents peuvent voir leur petit bout sous toutes ses coutures juste en bougeant leur tête dans un casque de réalité virtuelle, tout en écoutant la bande son de son rythme cardiaque.

Cette technologie donne également aux médecins une vision plus claire du fœtus, ce qui leur permet de repérer les malformations congénitales. Heron Werner Jr, qui exerce à la clinique de diagnostic de l’image à Rio de Janeiro, au Brésil, a déclaré :  » Les images du fœtus en 3D combinées à des technologies immersives de réalité virtuelle peuvent améliorer notre compréhension des caractéristiques anatomiques du fœtus et peuvent être utilisées à des fins éducatives et comme un moyen pour les parents de visualiser leur bébé. « 

En Grande-Bretagne, les cliniques privées sont allées encore plus loin. Grâce à la création de toutes nouvelles techniques innovantes, les parents peuvent regarder des images de leur bébé en mouvement sur leur smartphone. Ces technologies signent-elle le début de la « virtualisation » de la conception ?

Recevez chaque semaine votre suivi de grossesse personnalisé

Ma date d'accouchement prévue


Mon E-mail


Mon Prénom


J'ai plus de 18 ans et j'accepte la politique de confidentialité de Neuf Mois.*

OUI je veux recevoir les cadeaux, échantillons et offres de NEUF MOIS et ses partenaires (Envie de fraises, Bemini) à qui j'accepte que mes coordonnées soient communiquées.


* (obligatoire)
Vie privée : Les données recueillies font l'objet d'un traitement informatique, pour la gestion de votre compte utilisateur. Le destinataire des données est le community manager. Vous disposez d'un droit d'accès, modification, rectification et suppression, en vous adressant à webmaster@edlcmail.com.
Consulter la politique de données de NEUF MOIS.
Consulter les politiques de confidentialité des partenaires.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire