Quels changements pour les familles depuis le 1er janvier 2016 ?

Tous les ans, au 1er janvier, des changements se mettent en place au niveau du service public. SMIC, impôt, prêt à taux zéro… Petit tour afin de savoir ce qu’il va changer en 2016, et plus précisément, ce qui concerne les familles pour cette nouvelle année.

Hausse du SMIC

Tout d’abord, le salaire minimum interprofessionnel de croissance (SMIC) va être en hausse. En effet, selon la ministre du Travail, de l’Emploi, de la Formation Professionnelle et du Dialogue social, Myriam El Khomri, il va augmenter de 0,6%. Ainsi, toute personne de plus de 18 ans sera payée 9,67 euros brut, à l’heure (au 1er janvier 2015, c’était 9,61 euros), soit 1466,62 euros bruts par mois (si la personne travaille bien entendu 35 heures par semaine). Autant le savoir si vous employez une assistante maternelle payée au SMIC.

Prime d’activité

Le RSA et la prime pour l’emploi (PPE), c’est terminé ! Depuis le 1er janvier 2016, la prime d’activité a été mise en place. Qu’est ce que c’est ? La prime d’activité est une aide financière qui sera reversée aux travailleurs modestes. L’objectif est d’inciter les travailleurs à continuer ou reprendre une profession, tout en soutenant leur pouvoir d’achat. Toutes les personnes qui travaillent à partir de 18 ans, mais aussi les étudiants salariés et les apprentis, seront bénéficiaires de cette nouvelle prime.

Hausse du plafond de la Sécurité sociale

Depuis le 1er janvier, le plafond de la Sécurité sociale a augmenté de 1,5% et sera donc porté à 38 616 euros en valeur annuelle. Cette hausse se fait en fonction des évolution des salaires.


Le prêt à taux zéro

Bonne nouvelle pour les familles qui souhaitent acheter un bien immobilier en 2016 : le prêt à taux zéro sera plus accessible, selon les dires de la ministre du Logement, de l’Egalité des territoires et de la Ruralité, Sylvia Pinel. Le nouveau prêt à taux zéro pourra donc financer 40% de l’achat d’un logement dans le neuf, permettra à plus de familles d’acheter grâce à l’augmentation des plafonds de revenus pris en compte, permettra de commencer le remboursement du prêt plus tard et s’allongera dans la durée (minimum 20 ans) afin de réduire le montant des mensualités.

Une baisse des impôts pour certaines personnes

Une baisse des impôts pour huit millions de foyers sera mise en place dans le courant de l’année 2016. Cela concerne ceux qui ne dépassent pas 1870 euros pour un couple.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire