Préparation à l’accouchement : la méthode classique

preparation-accouchement-methode-classique

Outil indispensable pour vivre sereinement votre accouchement, la préparation à l’accouchement permet de mieux préparer votre corps à l’arrivée de bébé mais aussi de soulager votre esprit grâce aux réponses que vous apportera le professionnel de santé qui vous suit pendant cette préparation. Ici, nous allons parler de la méthode classique, qui reste un incontournable, surtout lors d’une première grossesse. Que faut-il savoir ? Comment cela se déroule-t-il ? Neuf Mois vous donne toutes les clés.

Les points forts de la préparation classique

On la conseille généralement aux femmes qui vivent leur première grossesse. Pendant cette préparation à l’accouchement, on vous fera alors un petit point sur l’anatomie grâce à des schémas précis. Il y a huit séances à suivre, au cours desquelles vous apprendrez à reconnaître ce qu’est une contraction ou encore un symptôme à ne pas prendre à la légère. Vous pourrez aussi bénéficier de nombreux conseils sur la nutrition pendant une grossesse et sur votre rythme de vie au quotidien.

On vous expliquera comment constituer la valise de maternité, l’éventuel recours aux instruments obstétricaux, on vous parlera aussi de l’allaitement, de l’alimentation de bébé au lait infantile et des différentes aides qui existent lors du retour à la maison avec votre tout-petit.

Au cours de ces séances de préparation à l’accouchement, vous allez pouvoir bénéficier d’exercices de relaxation et d’assouplissement pour apprendre à bien et à mieux gérer les inconforts liés à votre grossesse. des exercices pour préparer votre périnée et votre bassin pour le grand jour seront eux aussi dispensés.

Qui vous suit pendant les séances ?

Vous réaliserez ces séances avec l’aide d’une sage-femme libérale ou hospitalière. Ces séances débutent généralement à partir du 4e mois de grossesse et se terminent au 8e mois.


Combien coûte la préparation classique ?

Les huit séances sont prises en charge par la sécurité Sociale, et cela à 100%.

S’inscrire aux cours de préparation dans sa maternité peut ne pas être une très bonne idée

Pourquoi ? Parce que les groupes sont des fois surchargés à cause d’un éventuel manque de personnel et de locaux adaptés. Certaines d’entre vous pourraient être déçues puisque vous risquez de ne pas bénéficier d’un suivi personnalisé. A noter que ces une sage-femme libérale, les groupes de préparation sont limités à trois personnes, voire quatre. Ce qui vous permet de profiter d’une plus grande disponibilité de la sage-femme. Par contre, attention, cette dernière ne pourra pas organiser de visite dans votre maternité et sera moins au courant des protocoles mis en place sur votre lieu d’accouchement.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire