Les nouvelles mesures pour la famille divisent le PS

Le budget de la Sécurité Sociale sera présenté aujourd’hui en Conseil des Ministres. Mais les députés socialistes ne sont pas tous favorables aux mesures prises par le gouvernement au sein de la branche famille… Explications.

 

Le journal Les Echos nous apprend que des députés se sont rencontrés à huit clos hier pour contester ces mesures. Certains critiquent fortement la mesure qui impose aux mamans de ne plus prendre plus de 18 mois de congé parental afin que les pères (qui ne le font pas autant dans la pratique) en prennent autant. Le député de l’Hérault Sébastien Denaja a notamment déclaré à ce sujet : « Je suis totalement pour la parité, mais si on met le congé parental à 18 mois pour les pères dès maintenant, cela va se faire au détriment des mères ». Pas faux ! En effet, la parité, c’est bien, mais dans la réalité, ce sont généralement les mères qui arrêtent temporairement leur activité professionnelle pour s’occuper des enfants.

Durant cette réunion, il a aussi été question de la modulation des allocations familiales en fonction des revenus. Sur cette mesure là aussi, le débat a été « explosif » rapporte Les Echos. Bruno Le Roux, député PS en Seine-Saint-Denis et à la tête du groupe socialiste, a notamment expliqué « qu’une position très majoritaire dans le groupe » souhaite étudier à nouveau le sujet.


Marisol Touraine, ministre des Affaires Sociales et de la Santé s’est dit « ouverte » à des aménagements de ces mesures famille, à condition qu’il soit toujours possible de faire « 700 millions d’euros d’économies », comme le gouvernement l’a prévu, et que les mesures restent « cohérentes ».

Quelle finalité à tout cela ? Les prochains jours nous le diront mais il est de toute façon évident que les mesures d’économies ne seront pas remises en cause et pénaliseront sans nul doute un peu plus la classe moyenne.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire