Quand l’impression en 3D sauve la vie d’un bébé

Un bébé a été sauvé grâce à l’impression de son cœur en 3D ! La technologie nous réserve décidément de belles surprises : après l’embryon en 3D imprimé en France récemment, dans le cadre d’une FIV, c’est au tour d’un cœur, aux États-Unis cette fois-ci.

Un nouveau-né de deux semaines seulement devait subir une opération du cœur compliquée et dangereuse, rapporte le site internet du journal britannique The Independent. Et grâce aux données d’un IRM, l’hôpital pour enfants Morgan Stanley à New York a réussi à imprimer en 3D une copie du cœur du petit. À quoi cela a-t-il servi ? Grâce à cette réplique, les chirurgiens ont pu étudier avec précision le cœur du bébé et adapter leur stratégie d’opération.

« Le cœur du bébé avait des trous, ce qui n’est pas rare avec les maladies coronariennes (les artères du cœur) mais les cavités du cœur étaient formées d’une façon inhabituelle, comme un labyrinthe », a expliqué le docteur Emile Bacha au Columbia Presbyterian hospital. Grâce à cette technique d’impression 3D, l’équipe médicale a donc pu sauver l’enfant en une seule opération, comme s’ils avaient « une carte pour les guider », alors que jusqu’à maintenant il fallait « arrêter le cœur pour regarder dedans ». Il n’est donc pas nécessaire d’ouvrir la poitrine du patient pour décider à ce moment-là ce qu’il faut faire mais réfléchir à tout cela en amont.


Une belle avancée technologique qui donne espoir !

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire