Neufmois.fr » Au fil de l'actu » L’impression en 3D d’un embryon, c’est dĂ©sormais possible !

L’impression en 3D d’un embryon, c’est dĂ©sormais possible !

C’est une grande premiĂšre qui a Ă©tĂ© rĂ©alisĂ©e en France : un embryon a Ă©tĂ© imprimĂ©… en 3D ! C’est au CHU de Montpellier qu’a eu lieu cette incroyable avancĂ©e scientifique, nous informe Europe1.

 

GrĂące Ă  l’impression en 3D, des chercheurs du CHU de Montpellier ont reconstituĂ© pour la premiĂšre fois au monde un embryon humain au stade oĂč il n’est constituĂ© que de quelques cellules.

 

A quoi servira cette nouveauté ? L’impression 3D d’embryons pourrait ĂȘtre trĂšs utile pour aider des couples qui tentent une FIV (fĂ©condation in vitro).

 

Pour rappel, dans une fĂ©condation in vitro, on fait se rencontrer un spermatozoĂŻde et un ovule en-dehors de l’appareil reproducteur fĂ©minin. AprĂšs fĂ©condation, un embryon est rĂ©implantĂ© dans le corps de la femme. Les mĂ©decins doivent pour cela choisir un embryon parmi plusieurs crĂ©Ă©s. Le problĂšme, c’est qu’il est trĂšs difficile de savoir si l’embryon choisi ne prĂ©sente aucun dĂ©faut.

 

GrĂące Ă  cette rĂ©plique exacte mais d’une taille beaucoup plus grande d’un embryon en 3D, les scientifiques pourront donc mieux l’analyser. Toujours selon Europe1, cet embryon ferait la taille d’une pomme. Cela sera donc plus facile de bien inspecter cet embryon avant d’implanter le vrai dans le corps de la femme. L’Ă©quipe mĂ©dicale pourra donc choisir l’embryon qui semble ĂȘtre le meilleur (sa coquille doit ĂȘtre rĂ©guliĂšre et fine, ce qui permet une meilleure implantation dans l’utĂ©rus).

 

En sachant que le taux de rĂ©ussite d’une fĂ©condation in vitro est d’environ 25%, cette impression 3D pourrait peut ĂȘtre augmenter le taux, et donc aider bon nombre de couples souhaitant un enfant.

À lire absolument

Laisser un commentaire