Neufmois.fr » Au fil de l'actu » Prendre de l’aspirine augmenterait les chances d’avoir un bĂ©bĂ©

Prendre de l’aspirine augmenterait les chances d’avoir un bĂ©bĂ©

Pregnant woman holding vitamin pills and orange juice

Une Ă©tude amĂ©ricaine a montrĂ© qu’en prenant de l’aspirine, Ă  faible quantitĂ©, vous augmenteriez vos chances d’avoir un bĂ©bĂ©.

Selon des chercheurs de l’Institut National de la SantĂ© Infantile et du DĂ©veloppement Humain (NICHD) et de l’UniversitĂ© de l’Utah, prendre de l’aspirine augmenterait vos chances d’avoir un bĂ©bĂ©. Pour cela, l’Ă©tude a Ă©tĂ© menĂ©e sur 1228 femmes qui ont dĂ©jĂ  eu une fausse couche et qui ont pris de l’aspirine Ă  faible quantitĂ© (81 milligramme par jour).

RĂ©sultats ? Les chances de ces femmes de concevoir ont augmentĂ© de 17% et celle de pouvoir accoucher, sans faire de fausse couche, de 46 Ă  55%. De beaux rĂ©sultats qui feront rĂȘver celles qui, malheureusement, n’arrivent pas Ă  avoir d’enfant.

Pourquoi l’aspirine ?

En prenant de l’aspirine, votre circulation sanguine sera stimulĂ©e. Et donc, grĂące Ă  cette stimulation, cela va crĂ©er un meilleur environnement pour le dĂ©veloppement de l’embryon.

Toutefois, nous tenons Ă  rappeler que mĂȘme pour une molĂ©cule d’usage aussi courant que l’aspirine il faut toujours prendre conseil auprĂšs de son mĂ©decin.

En effet, la prise de mĂ©dicaments pendant les trois premiers mois de la grossesse est fortement encadrĂ©e ! En l’occurrence, l’aspirine n’est pas dĂ©conseillĂ©e en principe en dĂ©but de grossesse, mais, rĂ©guliĂšrement sa prescription au premier trimestre de la grossesse est remise en cause. En revanche, Ă  partir du troisiĂšme trimestre, c’est une autre histoire : totalement contre-indiquĂ©e ! Toute automĂ©dication au moment de la conception et pendant la grossesse est Ă  Ă©viter.

Avant de prendre de l’aspirine pour augmenter vos chances d’ĂȘtre enceinte, demandez donc conseil Ă  votre mĂ©decin… et ne lĂąchez pas votre amoureux d’un pouce.

Faire l’amour souvent, sans se prendre la tĂȘte avec de savants calculs d’ovulation, de glaire et autres calendriers lunaires, c’est le moyen le plus agrĂ©able et sans doute le plus efficace de concevoir bĂ©bĂ©, quand rien ne s’y oppose physiologiquement…

À lire absolument