Neufmois.fr » Au fil de l'actu » Pourquoi cette femme collecte-elle du lait maternel ?

Pourquoi cette femme collecte-elle du lait maternel ?

Kristina Pulistar se bat depuis quelques semaines pour le fils de son amie, Liz Marquez, dĂ©cĂ©dĂ©e d’un arrĂȘt cardiaque en dĂ©cembre dernier, Ă  l’Ăąge de 32 ans.

liz marquez du lait pour brixton

AidĂ©e de plusieurs mamans, Kristina a dĂ©cidĂ© de faire une collecte de lait maternel pour le petit Brixton, 5 mois. « J’ai senti au fond de moi que je devais aider ce bĂ©bé », raconte-t-elle au Huffington Post.

Kristina obtient la bĂ©nĂ©diction de la famille Marquez et crĂ©e ainsi le projet « Milk for Brixton » (du lait pour Brixton). « Je savais que ma femme tenait Ă  ce que nos enfants soient allaiter au moins pendant un an. Donc je me suis joint Ă  la cause pour aider Kristina », a confiĂ© le mari de Liz, Brian.

GrĂące Ă  l’avocate Vanessa Simmons, le projet a Ă©tĂ© vu par des millions d’internautes sur le web. L’avocate a aussi appelĂ© aux dons sur son site internet « Normalize Breastfeeding ».

Un véritable élan de solidarité

La famille Marquez a rĂ©coltĂ© plus de 133 litres de lait maternel. « Les gens ont Ă©tĂ© incroyables. Le projet a reçu des aides de partout, de l’argent, et d’autres ressources. » En effet, l’actrice Alyssa Milano (souvenez-vous de la sĂ©rie Charmed), maman et de deux enfants, a soutenu le projet Ă  sa maniĂšre. Elle a pris en charge le transport du lait maternel en subventionnant l’essence.

AprĂšs avoir aidĂ© le petit Brixton, Kristina Pulistar ne compte pas s’arrĂȘter. « Je veux monter une organisation qui permettrait de trouver des donneurs pour les mamans qui ne peuvent pas allaiter pour des raisons de santĂ©. Je veux faire la diffĂ©rence et normaliser le don de lait », ajoute-t-elle.

Et chez nous, comment ça se passe le don de lait maternel ?

Pour faire son don de lait maternel, il existe ce qu’on appelle le lactarium : c’est une banque de lait maternel. Le lait congelĂ© est en fait recueilli par des collectrices directement au domicile des mamans. Puis on le pasteurise pour qu’il soit conservĂ©. Il est ensuite redistribuĂ© dans les services de nĂ©onatologie pour l’alimentation des prĂ©maturĂ©s notamment. Je vous invite Ă  lire cet article trĂšs dĂ©taillĂ© sur le sujet. Celui-ci vous expliquera comment se passe le don et les diffĂ©rentes Ă©tapes Ă  connaĂźtre. Aujourd’hui on estime qu’il faudrait environ 20% de dons supplĂ©mentaires pour pouvoir alimenter correctement les bĂ©bĂ©s prĂ©maturĂ©s.

À lire absolument