Twitter : une américaine partage un tweet féministe sur l’allaitement

Il y a quelques jours, sur Twitter, Kera Lovell, professeur d’Histoire à l’université de l’Utah, a voulu souligner dans un tweet le nombre d’heures que passe une femme à allaiter dans sa vie. La jeune femme a voulu ainsi rendre hommage au dévouement et au courage des mamans qui allaitent.

L’allaitement n’est pas gratuit

Quoiqu’une femme décide pour son bébé, elle est critiquée. Les femmes qui choisissent de ne pas allaiter sont souvent culpabilisées, tandis qu’on ne compte plus le nombre d’articles au sujet des femmes qui allaitent en public. Si aujourd’hui, il est possible de nourrir son bébé avec du lait infantile, on entend souvent que le lait maternel est gratuit et donc plus avantageux pour les familles les plus modestes. Cependant, certaines femmes font remarquer que non, ce n’est pas gratuit. C’est le message qu’a voulu faire passer Kera Lovell, une professeure d’Histoire américaine.

« Quelqu’un vient de me dire qu’elle avait passé pas moins de 4 866 heures à allaiter, et que le lait maternel n’est gratuit que si on estime que le temps, le corps et les soins des femmes n’ont aucune valeur« . C’est ce qu’aurait confié une femme à cette professeure d’Histoire. En effet, l’allaitement prend beaucoup de temps, et il ne faut pas oublier qu’allaiter peut engendrer des douleurs et d’autres problèmes (montées de lait imprévisibles, mastite, engorgement). Alors, oui, on peut dire que l’allaitement est gratuit parce qu’il n’a aucun coût financier. Mais il a en revanche un coût sur la vie des femmes qui font le choix d’allaiter leur enfant.

Beaucoup de réactions

Ce tweet n’exhorte pas les femmes à ne plus allaiter, mais cherche seulement à reconnaître l’allaitement à sa juste valeur. Il a suscité de nombreuses réactions, et plusieurs femmes se sont mis à calculer le temps qu’elles avaient passé elles-mêmes à allaiter : « Je me suis dit « waouh, elle a dû avoir beaucoup d’enfants ou allaiter jusqu’à ce que l’enfant soit grand ! ». Après, j’ai fait une rapide estimation pour mes deux enfants, à qui j’ai donné le sein pendant 12 mois. J’ai obtenu 4380 [heures].« 


Des nombres qui nous paraissent à chaque fois énorme, et la plupart de ces femmes n’avaient pas conscience du temps qu’elles avaient donné pour allaiter leurs enfants. Kera Lovell a été remercié par de nombreuses mamans, ravies qu’elle ait souligné ce point important. Car tout le travail que les mamans fournissent pour leurs enfants, n’est jamais gratuit et demande du temps et de l’énergie.