Neufmois.fr » Au fil de l'actu » Actus bĂ©bĂ© » Une photographe fait le tour du monde pour dĂ©voiler le visage des mĂšres allaitantes

Une photographe fait le tour du monde pour dévoiler le visage des mÚres allaitantes

Margarita, Guatemala

Pour cĂ©lĂ©brer la semaine de l’allaitement qui a lieu du 14 au 20 octobre, la marque spĂ©cialiste de l’allaitement Lansinoh a dĂ©voilĂ© une incroyable campagne photos. Fruit d’une collaboration avec la photographe Tina Boyadjieva, elle propose une Ă©mouvante galerie de portraits de mamans tout autour du monde entrain d’allaiter.

Un tour du monde en photos pour la semaine de l’allaitement

Une jolie idĂ©e qui va certainement inspirer de nombreuses mamans : Pour fĂȘter la semaine de l’allaitement, Lansinoh a rĂ©cemment dĂ©voilĂ© sa campagne photos inĂ©dite, illustrant l’acte de l’allaitement par de touchants portraits de mamans avec leurs bĂ©bĂ©s. Pour ce faire, la marque a collaborĂ© avec la photographe new-yorkaise Tina Boyadjieva afin de rĂ©aliser d’Ă©mouvants clichĂ©s, au plus prĂšs de l’intimitĂ© des mamans, toutes unies par la maternitĂ© et l’allaitement. Et le shooting photos s’est dĂ©roulĂ© tout autour du monde : l’objectif Ă©tait de souligner la nature universelle de l’allaitement, grĂące Ă  la mise en avant de photos de mamans, toutes de cultures et de nationalitĂ©s diffĂ©rentes. Un beau tour du monde colorĂ© et plein d’Ă©motions, qui permet aux mamans ayant fait le choix de l’allaitement de partager leur expĂ©rience.

 

Juma, BrĂ©sil : « Pour moi, l’allaitement est un acte courageux: quand vous rencontrez des difficultĂ©s, il peut ĂȘtre tentant d’abandonner. Pour rĂ©ussir, je me concentre sur les avantages que cela reprĂ©sente pour notre enfant. »

Dominika, Pologne : « J’ai quatre enfants. J’ai allaitĂ© mes autres enfants jusqu’Ă  leurs deux ans, et je compte faire pareil avec celui-ci. »

Xu, Chine : « Mon bĂ©bĂ© a dĂ©jĂ  1 an et ma famille aimerait que j’arrĂȘte. Mais je continuerai aussi longtemps que possible. »

Daria, Etats-Unis : « C’est mon premier enfant. En tant que mĂšre, et en tant que professionnelle du secteur mĂ©dical, je pense que l’allaitement est important pour la santĂ© de l’enfant et pour crĂ©er un lien entre lui et sa maman. Je pense que la sociĂ©tĂ© dans son ensemble devrait se montrer plus tolĂ©rante et solidaire avec les mĂšres. En tant que professionnelle de la santĂ© et nouvelle maman, je sais que l’allaitement est important pour la santĂ© de l’enfant et de la mĂšre. J’espĂšre que la sociĂ©tĂ© rĂ©alisera Ă  quel point il est important de proposer Ă  son enfant la meilleure alimentation qui soit, et qu’elle encouragera les mĂšres Ă  allaiter. »

Hilda, Mexique : « J’ai attendu d’avoir 36 ans pour me marier et mes enfants sont ce que j’ai de plus cher au monde. L’allaitement permet de s’assurer que le bĂ©bĂ© est heureux et en bonne santĂ©. »

CĂ©lina, France : « C’est mon premier enfant. Elle n’a que 4 mois, mais elle a dĂ©jĂ  subi deux opĂ©rations du cƓur. »

Sophie, Royaume-Uni : « Pendant les premiĂšres semaines, nous avons rencontrĂ© quelques difficultĂ©s. Aujourd’hui il a 5 mois et nous aimons tous les deux l’allaitement. »

Margarita, Guatemala : « Mon enfant a prĂšs de trois ans et je pense que l’allaitement est la solution la plus saine pour lui. Il ne tombe quasiment jamais malade. »

Orhahen, IsraĂ«l : « Je n’allaite que d’un cĂŽtĂ©! Mon bĂ©bĂ© n’est jamais tombĂ© malade et je pense que l’allaitement y est pour beaucoup. Nous aimons tous les deux cela, donc je ne sais vraiment pas quand j’arrĂȘterai. »

Surya, Sri Lanka : « J’ai 30 ans et quatre enfants. J’habite prĂšs d’une plantation de thĂ© oĂč l’on travaille en moyenne 10 Ă  12 heures par jour. »

Maryluz, Perou : « L’allaitement fait partie de mon quotidien. »

Eunice, Afrique du Sud : « Mon bĂ©bĂ© a 4 mois et pour moi, l’allaitement est le lien le plus fort et le plus pur qui puisse exister entre ma fille et moi. Je compte l’allaiter aussi longtemps que possible. »

Afin de rĂ©aliser ces beaux portraits, Ă  la fois rĂ©alistes et plein de douceur, Tina Boyadjieva a elle-mĂȘme fait un tour du monde plutĂŽt impressionnant. En tout, elle a visitĂ© pas moins de 19 pays, partant Ă  la recherche de ces mĂšres allaitantes : Afrique du Sud, Chine, Pologne, Sri Lanka, ou encore Turquie et Ouganda, la photographe a Ă©cumĂ© les contrĂ©es lointaines pour revenir avec des clichĂ©s forts en sens, et plein d’Ă©motions. Et pas de rĂšgles dĂ©finies pour ce joli tour du monde : les mamans photographiĂ©es viennent ainsi de tous les horizons et classes sociales, d’origines ethniques diffĂ©rentes, afin de rĂ©aliser des photos au delĂ  des codes et des normes dĂ©finies.

« Tina dĂ©fend fermement l’inclusion, le respect, l’égalitĂ© et l’émancipation interraciale et internationale des femmes, et elle entend bien illustrer ces thĂšmes qui lui sont chers Ă  travers ces portraits. C’est une formidable illustration des histoires racontĂ©es par toutes les mĂšres que Lansinoh a souhaitĂ© valoriser grĂące Ă  des images narratives captivantes ”  tĂ©moigne Justine Berchon, responsable marketing et communication pour Lansinoh France Benelux.

On le voit donc, cette sĂ©rie de photographies inĂ©dites a un but ultime : celui de faire rejoindre et communier les mamans, et proposer un partage d’expĂ©riences autour de la beautĂ© de l’allaitement.

 

Une campagne partagĂ©e un peu partout, pour cĂ©lĂ©brer la semaine de l’allaitement

A compter du 14 octobre, une photo de cet incroyable shooting sera partagée chaque jour sur les réseaux sociaux de Lansinoh. Une belle façon de partager les expériences de nombreuses mamans du monde entier, au delà des frontiÚres, et de se réunir pour témoigner et mettre en commun les histoires personnelles de chacune.

À lire absolument