Une hôtesse de l’air allaite le bébé d’une passagère en plein vol !

Alors qu’elle était en plein vol, une mère s’est retrouvée sans lait en poudre pour pouvoir nourrir son bébé affamé. Patrisha Organo, une hôtesse de l’air alertée par les pleurs de l’enfant, s’est alors proposée pour allaiter elle-même le nouveau-né.

Un beau geste

C’est peu après le décollage, que la jeune hôtesse de l’air a entendu les pleurs du bébé. Patrisha s’est donc empressée d’aller voir la mère pour s’assurer que tout allait bien. Les larmes aux yeux, la jeune maman lui répond qu’elle n’a plus de lait en poudre et se retrouve donc dans l’incapacité de nourrir son bébé qui a faim. Ne voyant pas d’autres solutions, Patrisha lui propose de donner son lait au bébé : « Il n’y a pas de lait en poudre à bord. Je me suis dit que je ne pouvais donc proposer qu’une chose, mon lait. Alors je l’ai offert » a-t-elle déclarée sur Facebook. Elle s’est donc installée un peu à l’écart avec le bébé dans ses bras et lui a donné son lait, au grand soulagement de sa maman : « J’ai vu le soulagement dans les yeux de sa mère. J’ai continué à nourrir le bébé jusqu’à ce qu’il s’endorme. Je l’ai ensuite reconduit à son siège et juste avant de partir, la maman m’a sincèrement remerciée« .

Un vol dont elle se souviendra

Hôtesse de l’air depuis quelques temps pour la compagnie Philippine Airlines, ce jour était déjà particulier pour Patrisha Organo. En effet, ce vol devait valider sa promotion en tant que chef de cabine. La jeune femme devait donc prouver qu’elle était capable d’un dévouement total aux passagers et à leur confort. On pense que c’est réussi ! Un vol doublement spécial pour elle, mais pas forcément comme elle l’avait imaginé ! Patrisha aura obtenu sa promotion et fait preuve d’une grande dévotion en donnant littéralement d’elle-même sur ce vol. On est séduit par ce geste extrêmement touchant, et vous ?

I BREASTFED A STRANGER’S BABY INFLIGHTYesteday, I was scheduled for a check flight to be qualified as a Cabin Crew…


Publiée par Patrisha Organo sur Mercredi 7 novembre 2018