Neufmois.fr » Au fil de l'actu » Actus bĂ©bĂ© » Portugal : lĂ©galisation de l’adoption pour les couples homosexuels

Portugal : lĂ©galisation de l’adoption pour les couples homosexuels

Mercredi 10 fĂ©vrier 2016 sera Ă  marquer d’une pierre blanche pour les couples homosexuels portugais. En effet, le Parlement a votĂ©, Ă  la majoritĂ© absolue des dĂ©putĂ©s, la loi leur autorisant l’adoption.

Le 18 dĂ©cembre 2015, la loi en faveur de l’adoption pour les couples homosexuels Ă©tait votĂ©e. Mais le 25 janvier 2016, le prĂ©sident conservateur Anibal Cavaco Silva mettait son veto au texte de loi, comme l’autorise la Constitution, alors qu’il doit quitter ses fonctions en mars prochain. Il avait alors dĂ©clarĂ© : « Il est important qu’un changement aussi important, sur un sujet socialement trĂšs sensible, n’entre pas en vigueur sans ĂȘtre prĂ©cĂ©dĂ© d’un vaste dĂ©bat public ». 

Mais les dĂ©putĂ©s socialistes ont affirmĂ© que cette dĂ©libĂ©ration s’Ă©tait dĂ©roulĂ©e avant l’accord de ce texte de loi au Parlement. Ainsi, grĂące au vote majoritaire des dĂ©putĂ©s (qui devait ĂȘtre au moins de 116 sur 230), le veto prĂ©sidentiel a pu ĂȘtre Ă©cartĂ©.

Ainsi, comme le promettait le socialiste Antonio Costa dans sa campagne pour devenir Premier ministre, l’adoption pour les couples homosexuels devient bel et bien lĂ©gale. A ce sujet, le dĂ©putĂ© socialiste Pedro Delgado Alves s’est exprimĂ© : « Le temps des discriminations en fonction de l’orientation sexuelle est rĂ©volu […] L’adoption par des couples de mĂȘme sexe n’est pas contraire Ă  l’intĂ©rĂȘt suprĂȘme de l’enfant. »Â Jusqu’Ă  ce 10 fĂ©vrier, toute personne cĂ©libataire pouvait adopter, et le mariage homosexuel a Ă©tĂ© acceptĂ© en fĂ©vrier 2010, mais les couples homosexuels ne pouvaient pas encore adopter d’enfant.

Et en France ?

Le 23 avril 2013, le projet de loi « Mariage pour tous » Ă©tait votĂ© Ă  l’AssemblĂ©e nationale. L’accĂšs au mariage civil impliquait l’accĂšs Ă  l’adoption pour les couples gays et lesbiens.

Selon un bilan rĂ©alisĂ© par le MinistĂšre de la Justice en juillet 2014, et Ă©galement consultĂ© par le journal La Croix, il a eu 721 demandes d’adoptions d’un bĂ©bĂ© né par ProcrĂ©ation MĂ©dicalement AssistĂ©e (PMA) Ă  l’Ă©tranger au sein d’un couple de femmes. Et sur ces demandes, 281 dĂ©cisions sur 295 sont positives, ce qui veut dire que dans 95% des cas, la demande d’adoption au sein d’un couple homosexuel a Ă©tĂ© acceptĂ©e. Les chiffres concernant l’adoption par un couple homosexuel d’un enfant nĂ© d’un autre couple et abandonnĂ© par ses parents biologiques ne sont pas encore publiĂ©s.

À lire absolument