Qu’est-ce que la procréation médicalement assistée (PMA) ?

Un enfant, vous en désirez un depuis que vous avez rencontré votre homme. C’est un désir commun que vous avez vite essayé de concrétiser. Pourtant, malgré vos nombreuses tentatives, il n’y a toujours pas de bébé. Vous êtes décidée : passer des examens pour connaître la source du problème et avoir recours à la procréation médicalement assistée si nécessaire.

Le diagnostic de votre médecin est formel, votre couple a un problème de stérilité. Vous ne pourrez avoir un enfant sans passer par laprocréation médicalement assistée (PMA). Malgré votre désir de fonder une famille, vous vous demandez si vous supporterez d’avoir recours à la PMA, à laquelle vous n’aviez jamais songé. En effet, la procréation médicalement assistée signifie que vous allez devoir supporter une série d’examens et suivre un traitement long et douloureux, qui risque de ne pas porter ses fruits tout de suite. Patience, force physique et émotionnelle sont indispensables si vous optez pour cette démarche.

 

Se préparer à recourir à la procréation médicale assistée

La procréation assistée médicalement sous-entend une bataille constante. Le désir d’avoir un bébé peut vite devenir un besoin d’enfant. Votre relation au sein de votre couple risque également d’être fragilisée. Après l’acceptation difficile du diagnostic irrévocable, où chacun est ballotté entre des divers sentiments – échec, culpabilité, angoisse, désarroi, colère – il faudra du temps pour se retrouver et pour prendre les décisions qui s’imposent.

Même si le désir d’enfant vous habite depuis longtemps, décider d’aller vers la procréation médicalement assistée n’est pas une décision à prendre à la légère. Il faudra au préalable en discuter avec votre moitié, vous renseigner sur les traitements, les effets secondaires, les pourcentages de réussite et d’échec, et les éventuels risques pour le bébé. Ce n’est qu’après avoir réfléchi à tout ce que comporte la PMA, que vous pourrez décider si vous voulez toujours aller de l’avant. Et si vous décidez de franchir le pas, un soutien psychologique peut s’imposer qu’il s’agisse d’un professionnel ou de parents ayant eu recours à ces techniques de procréation.


 

Se sentir prête pour être mère, n’est pas vraiment la même chose quand il s’agit de le devenir grâce à la procréation assistée médicalement. Une bonne réflexion s’impose au préalable.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire