Plus cool d’être enceinte en France ou aux USA ? Neuf Mois vous donne la réponse

Le résultat des élections américaines est im-mi-nent, Donald ou Hillary, Hillary ou Donald, mais qui sera le nouveau Président ou la nouvelle Présidente des Etats-Unis ? Suspense ! Neuf Mois vous propose un petit jeu en attendant pour découvrir s’il est plus cool d’attendre un bout de chou en France ou de l’autre côté de l’Atlantique. Vous allez le voir, dès le début de la grossesse il y a des petites différences. Nous, on a déjà notre petite idée, mais les paris sont ouverts, alors que le match commence.

Première mi-temps, début de la grossesse

Pour savoir si on est enceinte, on est toutes d’accord, il faut faire un test de grossesse et là-dessus MATCH NUL ! Et oui, en France, avant il fallait aller en pharmacie pour se procurer un test de grossesse. Maintenant c’est comme de l’autre côté de l’Atlantique, vous pouvez acheter un test de grossesse en faisant vos courses, après avoir acheté du dentifrice et du beurre.

La durée de votre grossesse MATCH NUL ! Vous ne le saviez sûrement pas, mais la durée de la grossesse n’est pas la même en France et aux USA. En France, on considère que la grossesse dure 41 semaines alors qu’aux USA, on compte 40 semaines. Finalement, l’écart n’est pas grand. Et de toute façon c’est bébé qui décide s’il va jouer les prolongations à 42 SA ou surprendre son petit monde à 39 SA. Et surtout on attend toutes l’arrivée de bout’chou avec impatience, mais c’est quand même trop cool d’être enceinte où que l’on soit, non ?

Le choix de notre gynéco et du lieu de l’accouchement ? AVANTAGE A LA FRANCE ! Aux USA, on choisit son gynéco et c’est lui qui choisit le lieu où vous allez accoucher. Vous ne vous occupez de rien, mais c’est quand même sympa de choisir le lieu ou où va accueillir notre petite merveille et de s’y sentir bien, vous ne trouvez pas ? Sauf qu’il faut que la maternité ad hoc ait de la place et ça, ça n’est pas gagné partout depuis que le Ministère de la Santé a décidé de fermer les petites maternités, ça bouchonne quelque peu. On dit ça, on dit rien… Mais bon, sur le principe, c’est vrai on a (ou devrait avoir) le choix

Coup de sifflet, c’est la mi-temps, on attend patiemment bébé !

Organiser une superbe baby shower avant l’arrivée de bébé ? MATCH NUL ! Et oui, même si la baby-shower est une tradition américaine, c’est de plus en plus tendance en France. Cadeaux, gâteaux et toutes les copines réunies, la journée parfaite pour se détendre avant l’arrivée de bébé.

In love de Donald de Walt Disney au point de vouloir ainsi prénommer votre fiston ? Évidement, on ne parle pas de Donald Trump (qu’est-ce que vous alliez croire, tsssss…), AVANTAGE AUX USA ! Si vous vouliez retranscrire ça en français ça donnerait coin-coin ou canard, plutôt sympa comme surnom, mais pas sûr qu’en grandissant, bébé soit ravi… Aux States, ça passe et la preuve, coin coin peut même (peut-être) devenir président des Etats-Unis.

Besoin d’autres idées de prénoms ? Pourquoi ne pas vous inspirer de ces acteurs américains trop beaux ? AVANTAGE AUX USA ! Si vous viviez aux Etats-Unis, vous pourriez sans problème appelez votre bout de chou Brad (Pitt bien sûr) ou Ryan (Gosling, oui oui) sans que chéri ne se doute de rien. Ici, ça va être compliqué à justifier surtout si vos familles sont accro à Marcel, Raphaël ou Judikaël.

Deuxième mi-temps, bébé arrive, youhou !

Se reposer un peu avant et après l’accouchement, AVANTAGE A LA FRANCE ! Comme Hillary Clinton qui n’a pas pu et ne pourra sûrement pas se reposer avant et après les élections, les femmes enceintes aux USA ne profitent pas d’autant d’avantages que nous. Et oui, légalement, elles ont le droit à un congé maternité, mais pas aussi long que nous et surtout pas toujours rémunéré (ça dépend des Etats). En France, vous avez le droit à 6 semaines avant et 10 semaines après (pour les deux premiers enfants, ensuite ça se rallonge). Aux USA, la plupart des femmes continuent à travailler même à la fin de leur grossesse et reprennent très tôt après l’accouchement.


Le plaisir d’allaiter bébé ? AVANTAGE A LA FRANCE ! Il y a beaucoup d’États américains où l’allaitement en public est autorisé, mais cela reste un sujet qui crée la polémique, n’ayons pas peur des mots. Rappelez-vous Marion Cotillard, allaitant son petit Marcel (tiens donc !), sommée d’aller se rhabiller dans un resto californien ! Rassurez-vous, en France, vous pouvez sortir, profiter des soirées électorales avec vos copains, copines et bébé, sans vous poser trop de questions (même s’il y a toujours des mauvais esprits partout).

Les frais médicaux liés à la grossesse et à l’accouchement ? AVANTAGE A LA FRANCE ! En France tout est pris en charge par la Sécurité Sociale. Aux Etats-Unis, le système de santé est loin d’être aussi avantageux qu’en France, il faut avoir une assurance spéciale, sinon la facture est plus qu’élevée. Oui même Hillary Clinton, quand elle a accouché de sa fille Chelsea, a sûrement dû payer ses frais d’hospitalisation. Après on s’étonne qu’il y ait tellement d’accidents lors des accouchements à domicile aux Etats-Unis ! Ben oui, les femmes enceintes à grossesse compliquée qui n’ont pas de sous n’ont pas d’autre alternative que d’accoucher chez elles, avec tous les risques que cela comporte.

Alors quel est le résultat ?

À vous de compter les points, mais de toute façon, quel que soit le pays où vous attendait votre bébé ou celui où vous accoucherez, le tourbillon de bonheur dans lequel vous allez être vous fera tout oublier et vous voudrez juste profiter de votre bout’chou.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire